Les pages que j’aurais aimé écrire…(14)

De Christophe André encore…

Lorsque vous marchez dans l’eau sur un sol sablonneux, de petits nuages de sable se soulèvent. Vous voulez que l’eau autour de vos pieds redevienne claire ? Vous savez qu’il est inutile de vouloir aplatir les nuages de sable avec vos pieds ou vos mains : vous ne ferez qu’en soulever d’autres. Et, plus vous essaierez, plus il y aura de nuages de sable et plus l’eau sera trouble. Pas d’autre solution que de vous arrêter, de permettre aux nuages de sables d’être là, et d’attendre qu’ils retombent. Et d’observer à nouveau l’eau claire autour de vos pieds… Les nuages de sable sont les expériences de vie douloureuses. La pleine conscience nous recommande, pour y voir plus clair, de prendre un moment pour nous arrêter de vouloir les contrôler, et de juste les regarder se déposer d’elles-mêmes au fond de l’eau…

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans littérature-théâtre, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Les pages que j’aurais aimé écrire…(14)

  1. Sophie Mancel dit :

    Un beau texte.

  2. Anik Angelozzi Kaigl dit :

    L’instant présent .

  3. Nini Valle dit :

    Dans l’ici et le maintenant prendre concience de sa respiration et revenir à son souffle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s