Loyauté et vote de sauvegarde républicaine

IMG_2568

Ce mercredi, je participais à Paris au dernier comité directeur du PRG avant les présidentielles. À cette occasion, notre présidente et candidate à la primaire Sylvia Pinel a confirmé son engagement en affirmant que, malgré d’importantes divergences de fond, elle ne ferait rien qui puisse gêner la candidature de Benoît Hamon. Pour elle, affirmer cette loyauté est nécéssaire à un moment où la parole publique des politiques est de plus en plus dévaluée (« Je ne serai plus candidat si je suis mis en examen ! »). Je trouve cette attitude méritoire pour celle qui fut plusieurs fois ministres dans des gouvernements combattus par le frondeur Hamon.

Mais, au-delà de cette prise de position, il faut bien constater que le parti est divisé et que probablement une majorité envisage, comme beaucoup d’électeurs de gauche, (voir l’enquête de Libération de ce jour) de voter Macron dès le premier tour.

Pour des raisons idéologiques tout d’abord : les Radicaux de Gauche incarnent la gauche de Gouvernement là où Hamon  représente la gauche protestataire, une tendance accentuée par un début de campagne frôlant la provocation.

Mais aussi et surtout, pour des raisons liées au contexte politique qui entoure cette élection. Nous risquons vraiment un deuxième tour Le Pen-Fillon : d’un côté, la Manif pour tous matinée de Saint-Nicolas-du-Chardonnet, de l’autre le détail de l’Histoire (à ce propos, on peut remercier les militants FN niçois pour nous avoir rafraîchi la mémoire…). Du coup, nombreux sont les radicaux susceptibles d’avoir un vote de sauvegarde républicaine (oui, je sais, ça a un petit côté politiquement correct, mais si on ne veut pas déclencher une tempête chez les supporters de Hamon et Mélanchon, il vaut mieux ne pas parler de vote utile). Que la question se pose dès le premier tour n’est pas incongru cette fois car aucun Front Républicain ne sera possible au deuxième tour si nous avons face à face la droite extrême et l’extrême droite.

Cela dit, même quand la réunion est importante et le temps compté entre les cours du mardi et ceux du jeudi, il est impossible de séjourner dans la plus belle ville du monde sans faire un petite ballade. Celle-ci me conduisit au soleil couchant et en longeant la Seine du Trocadero (Tiens! tiens!) au Palais Royal en respirant les timides bien réelles premières tiédeurs du printemps.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Loyauté et vote de sauvegarde républicaine

  1. Bernard gaignier dit :

    Moi mon choix est fait depuis longtemps. Je pense que macron est le seul a pouvoir mener la ligne sociale démocrate que j’ai soutenu notaire avec DSK.
    Le frondeur Hamon avec son 49 3 citoyen son revenu garanti sa volonté de s’asseoir sur la dette ne représente plus une gauche de gouvernement.
    Membre du Prg je ne comprends pas très bien la position de Sylvia pinel qui consiste à soutenir un programme qu’on condamne par loyauté avec un type déloyal. Mais bon je comprends qu’il y a un accord électoral à ne pas remettre en cause.
    Patrick je suis content que tu aies pris cette position.

  2. Cosmos dit :

    La position de Mme Pinel est louable. On se doute qu’il y a des arrière-pensées électoralistes mais au moins sur la forme elle ne discrédite pas la parole politique comme l’ont fait les piteux messieurs De Rugy et Valls qui se sont dédit de leur engagement.
    Quant à M. Hamon, il a été un opposant bien mou aux dérives honteuses de ce gouvernement qui a réalisé des mesures pour lesquelles il n’avait pas été élu, dois-je le rappeler aux socio-libéraux du blog : loi El Khomri, réforme du collège, âge de la retraite repoussé…
    Votre position était claire. J’avais prédit déjà que vous voteriez pour M. Macron. Je regrette que vous invoquiez « la sauvegarde républicaine ». Dites plutôt que ce sont vos idées que M. Macron défend (hormis sur sa vision de la laïcité). En effet, former notre vote par les seuls résultats des sondages actuels est très dangereux pour notre démocratie.

  3. Remi Boggio dit :

    Macron des le premier tour, sans la moindre hésitation, même si on peut discuter de la personne, des imperfections du programme, ou de tout ce qu on veut. Nobody is perfect. Mais, l ensemble juste, équilibré et pragmatique doit nous mobiliser pour battre de façon certaine Fillon au 1er tour et si possible MLP des le premier tour. On ne peut pas se résigner à l idée que MLP finisse en tête au premier tour. Ce n est pas une question de vote utile, mais de fierté républicaine.

  4. Alain Ginouvier dit :

    Patrick ,es tu sur d’être encore à gauche ?!?! Hamon n’est pas la gauche contestataire , il est la vraie gauche ! Pas celle de Hollande qui s’est fait élire sur un programme de gauche avec un discours melanchoniste au Bourget et qui nous a fait subir 5 ans de politique libérale .pas celle de Valls

  5. Daniela Zoné dit :

    Alain Ginouvier, Je crois que nombreux sont ceux qui raisonnent comme si la France était « seule au monde »: ce n’est pas le cas! Ce 21 ème siècle est réactionnaire, la déstabilisation de l’UE est voulue et planifiée, l’air que nous respirons tue des millions de personnes par an, Trump et son gouvernement de milliardaires est prêt à sacrifier l’UE du sud si nécessaire, nous arrivons à nous réjouir pour la victoire d’un « conservateur » aux Pays Bas, personne ne possède une baguette magique pour revenir aux années 80, l’eau manque, les migrations climatiques sont inéluctables,…..alors il n’est plus question de « vrai » gauche ou pas, il est simplement question de choix réaliste! Il faut avoir la modestie d’admettre que les évènements nous ont dépassés et que conserver la liberté de se battre pour des valeurs fondamentales est trop important pour ne pas en tenir compte dès le premier tour (car le second ne nous l’assurera pas). Il est notre devoir de montrer le courage de ne pas voter pour nos « idées », mais pour l’avenir de tout un pays….Donner des illusions est une trahison, tout faire pour conserver la liberté est un simple acte responsable…

  6. Françoise Dos Santos dit :

    moi je dis -sans faire de politique,ce n est pas mon truc- VIVEMENT le 2è tour ….. que nous soyons quoiqu il arrive fixés sur notre sort ……enfin presque ! mais que cessent toutes ces polémiques et ces discussions qui sont hélàs notre lot quotidien …. je me souviens quand j étais enfant mes parents disaient « vote a bulletin secret » !!! Il est passé où le secret? tout le monde annonce ses intentions de vote …. mais personne ne verra ce qu ils mettront dans l urne magique …… donc.pour moi vivement la fin de toute cette mascarade …… excusez ma franchise …..

  7. Daniela Zoné dit :

    Françoise Dos Santos: les temps ont changé et pas toujours en bien, je vous l’accorde….il fut une époque où les gens ne donnaient pas leurs intentions de vote souvent par peur de représailles surtout dans les villages, …..aucune info ne circulait comme aujourd’hui, même pour d’autres sujets….. »les temps ont changé » et le danger de reperdre une liberté et des droits fondamentaux gagnés avec tant de difficulté pousse à des mises en garde: cette fois c’est le premier tour qui va être déterminant (au second il risque d’être trop tard). C’est un moment grave qu’ il faut l’affronter, le résultat n’est pas une fatalité, mais il dépend de nous et de notre choix au PREMIER tour…..

  8. Chris06 dit :

    Éthique élastique?
    Tout le monde condamne Fillon parce qu’il n’a pas respecté son engagement de se retirer s’il était mis en examen. Très bien!
    Sauf que la moitié du PS est en train de filer vers Macron, alors que tous les candidats de la primaire de gauche avaient promis de soutenir le gagnant…
    Élastique, l’éthique politique!
    Hic!

  9. Daniel Moatti dit :

    Bonjour cher Patrick,
    Ton billet a le mérite d’être très balancé comme chacun d’entre nous car, en vérité, l’offre politique actuelle ne répond en aucun cas aux véritables attentes des citoyens… Alors nous allons en être réduit à voter pour l’un parce que nous voulons faire barrage à l’autre. Les programmes sont plus que flous, et même s’ils avaient le mérite de la clarté, nous avons bien vu que Nicolas Sarkosy promettant l’arrêt de l’immigration en France, a au contraire plus que largement ouvert les frontières de notre pays et que François Hollande annonçant à grands fracas médiatiques, que la grande finance était son ennemie, à laisser les mains libres aux grands financiers qui pillent la France, le monde et détruisent notre environnement. Que te dire, sinon ma perplexité, ma colère et ma frustration, et pour la première fois, cette terrible envie d’aller nager en mer ou me balader parmi les pins durant les deux journées fatidiques, en tous cas de me ressourcer loin de cette campagne politique interminable en raison des primaires. Cela fait plus d’une année d’une campagne vraiment délétère, qui détourne les élus des missions qu’ils devraient accomplir, où chacun des trois possibles gagnants à des comptes à rendre à la justice. Les petits candidats, qui ont certainement des choses intéressantes à dire, à exposer, sont inaudibles… Non franchement, les dès sont faussés et cela devient trop apparent pour que l’on suive les médias qui font leur miel de cette campagne politique sans écouter, ni montrer les souffrances de notre peuple.
    Bien amicalement
    Daniel

  10. umberta dit :

    « déclencher une tempête chez les supporters de Mélanchon »
    pourriez vous corriger s’il vous plaît: MélEnchon.
    merci
    Umberta

  11. antoine juszczak dit :

    Slt à tous, c’est pourquoi j’avais rejoint Mélenchon tout de suite. Sinon d’accord avec toi pour l’analyse. Un seul Bémol, le vote « utile » pour Hamon ??. Je pense que Mélenchon représente mieux la gauche dite « radicale »? (on parle bien du parti qui se dit socialiste, et j’aime bien Hamon) et a plus de légitimité à la représenter de part son parcourt. De plus, bonjour le respect du vote des citoyens lors de la primaire par les « caciques » du P.S. C’est la 2éme fois après le référendum européen sur la constitution européenne. Je rappelle pour mémoire que lorsque nous étions au P.S dans la minorité, nous avons toujours fait les campagnes avec loyauté (en particulier lors dudit traité). Sinon je voudrais savoir si un de vous sera candidat aux législatives. Amitiés Strasbourgeoises. (c’est une super région) A bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s