France 2017 : l’antisémitisme, toujours…

Quelques dérapages des équipes Fillon et Hamon – à ce jour pas sanctionnés par les candidats – avaient démontré que l’antisémitisme était toujours profondément ancré dans une grande partie des élites et de la population française (Voir à ce sujet mon billet du 11 mars 2017).

Mais du coup ces événements en avaient presque fait oublier que l’antisémitisme fait partie de l’ADN de l’extrême droite française. « Heureusement », à la manière du docteur Follamour dans le film de Kubrick avec son salut hitlérien compulsif, les responsables du FN se trahissent régulièrement. Comme par exemple cet élu niçois surpris en pleine crise de négationnisme.

Ainsi, en expliquant que la rafle du Vél’d’Hiv n’est pas de la responsabilité de la France, Marine Le Pen non seulement met en cause l’aggiornamento courageusement imposé par Jacques Chirac mais nous rappelle aussi fort opportunément l’ancrage idéologique  du Front National créé par son père, l’homme du détail.

Tout est clair :  voter Front National, c’est endosser  l’antisémitisme du mouvement ; ne pas tout faire pour l’empêcher d’accéder au pouvoir est donc au mieux de l’inconscience.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans politique nationale, Société, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour France 2017 : l’antisémitisme, toujours…

  1. Sophie Mancel dit :

    En effet Patrick, être en 2017 et clamer encore que la France n’a pas sa part de responsabilité dans les rafles anti-juives c’est inacceptable.

  2. Robert Arnaut dit :

    surtout être très conne

  3. Chris06 dit :

    Il est intéressant de regarder les réactions des différents candidats face à la contre-vérité proférée par la fille de son père : les principaux candidats ont condamné ces propos scandaleux, mais il en est un, Mr Dupont-Aignan, qui se veut toujours Mr Propre, qui a indiqué «ne pas comprendre la polémique»! Honte sur lui!
    Quant à Mme Le Pen, à la contre-vérité que constitue son propos, elle ajoute une grande sottise politique : après avoir passé, avec un certain succès, sa campagne à dédiaboliser sa ligne, la voilà qui, en un jour, ruine tous ses efforts, et revient à la case départ, où elle retrouve son père et ses «détails de l’histoire».
    Merci donc, Mme Le Pen, de cette clarification un peu tardive mais salutaire sur votre vision historique et votre fausse évolution politique.

  4. L’antisémitisme du FN fait en effet partie de son ADN comme deux ou trois autres tares. Je ne crois toutefois pas que cette haine du juif pas plus que le racisme ne soient si ancrés que cela dans la population française.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s