Plus que jamais Macron pour éviter Fillon – Le Pen

Macron

Vendredi 21 avril ( souvenez-vous en 2002 !) 22h

L’attentat de Paris qui, une nouvelle fois, a frappé notre police républicaine (Honte à ceux qui avaient jeté l’opprobre sur elle !) ne doit rien au hasard. Que le futur président (ou la future présidente) de la France soit empêtré(e) dans des affaires personnelles, poursuivi(e) par la justice de son pays serait évidement une bonne nouvelle pour les intégristes islamistes en guerre contre notre pays : ce chef d’Etat là serait en effet sans crédibilité internationale et sans autorité à l’intérieur. Cette  France qui est la cible privilégiée de Daesh en serait durablement fragilisée.

Et c’est donc sans surprise que les pitoyables prestations post-attentat de François Fillon et de Marine Le Pen nous démontrent que ces deux là utiliseront jusqu’au bout tous les ressorts de la démagogie  afin d’arriver à leur fin : se retrouver face à face au deuxième tour. L’admirateur de la Manif pour tous contre la négationniste du Vel’d’Hiv, ce serait l’affiche la moins républicaine possible à un moment où, face à l’ennemi, la République doit être forte, c’est-à-dire fidèle à elle-même.

Les rapports de force sont bien établis à quelques heures du scrutin. Ils nous démontrent que nous avons les moyens d’empêcher ce scénario catastrophe : en votant pour Emmanuel Macron dès le premier tour .

Mobilisons-nous pour éviter un désastre : lundi matin il sera trop tard !

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans politique nationale, Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Plus que jamais Macron pour éviter Fillon – Le Pen

  1. Cosmos dit :

    Je fais un autre choix, celui de La France Insoumise.
    Vous sous-estimez le rejet important que suscite cette caste politique de l’ancien-régime qui soutient M. Macron. Les sondages ne dicteront pas le vote des citoyens.
    Je pense que M. Mélenchon est le seul à même de pouvoir nous débarrasser de ces deux sinistres individus que sont M. Fillon et Mme Le Pen, en étant fier du programme et des valeurs que porte l’Avenir en commun.
    M. Macron est un libéral, qui ne s’en cache pas, qui veut instiller ce libéralisme mortifère dans tous les domaines de la société, y compris l’école. Je l’écoutais sur France Inter ce matin, qui disait vouloir donner plus d’autonomie aux chefs d’établissement qui seraient libres de choisir leurs équipes de professeurs en fonction d’un projet pédagogique qu’il définira : le meilleur moyen de créer une compétition malsaine entre établissements. J’adjure mes collègues professeurs de ne pas se laisser tenter par ce vote mortifère.
    Le moindre mal reste un mal.

  2. Par élimination, ou en raisonnant même par l’absurde, on a un choix qui est tout de même limité. Sa réplique à l’éléphant Raffarin le qualifiant de jeune sans expérience a été intelligente et pertinente. Les éléphants, on le sait, trompent énormément.

    La fin du RSI serait jouissif… non?

    A propos de costumes, je crois qu’il y en a un qui va récupérer une veste… enfin, j’espére.

  3. Mais si c’est Macron- Le Pen, ne pensez-vous qu’il y plus de chance que c’est Le Pen qui passe ?

  4. Rositsa au contraire toutes les études, toutes, font la démonstration que Macron aurait le meilleur résultat contre Le Pen

  5. D après les sondages (?) FILLON EST 4ème Ce qui permet à qui le souhaite de voter sans s hysteriser sur le vote utile du Macron on pourra si on croit les sondages choisir … et ecarter après si par contre on se mefie des sondages alors pourquoi croire que c est Macron le meilleur rempart ? Bien qu il se sente presque président déjà

  6. les renseignements donnent Fillion – Le Pen

  7. J espère que les commentaires seront relus dimanche soir…

  8. Le vote Macron est le seul raisonnable certes pour combattre Le pen mais aussi pour avoir une politique authentiquement social democrate.

    • Plus que jamais, en 2017, la seule pensée de la sociale-démocratie est de gérer au mieux le néo et ultra-libéralisme au seul profit de ceux et celles qui y ont tout intérêt. Les sociaux-démocrates veulent nous faire croire que ce libéralisme (qui est juste l’appellation politiquement correcte du bon vieux capitalisme refondé sous les lois de la mondialisation) est le seul et unique modèle politique, économique et social possible (vous avez dit « Fin de l’Histoire » ?), et que seuls, eux les sociaux-démocrates, peuvent le rendre supportables, car ils sont des gentils gars, soucieux du plus grand nombre. Sauf que lorsqu’ils sont au pouvoir, ils ne font que veiller à bien entretenir les rouages de la machine à fric. Avec un discours de gauche, bien sûr ! Guy Mollet, sors de ces corps ! Alors, oui, c’est vrai, Macron est peut-être le bon type pour ça puisqu’il prône une vraie politique de droite avec l’aval de la gauche de gouvernement. Au moins, l’illusion disparaîtra une fois pour toutes. CQFD. Cela me fait penser à la fin d’Animal Farm d’Orwell. Lorsque les animaux regardent par la fenêtre la réunion entre les humains et les cochons qui les dirigent « en leur nom », ils sont incapables de les différencier. Nous y sommes. Les masques tombent.

  9. Bernard Gaignier dit :

    Comment peut on soutenir un type qui a sorti des conneries pareilles; Extrait du journal l’
    Humanité à la mort de Chavez:

    Les drapeaux vénézuéliens, français et du Front de Gauche étaient en berne, dans les anciens locaux de campagne du Front de gauche aux Lilas. Jean-Luc Mélenchon y a exprimé son émotion, en ce jour de deuil, mais aussi sa colère envers les commentaires indignes à l’encontre de Chavez.

    « Ce jour est un jour de deuil pour nous et pour de très nombreux peuples et militants. Nous nous sentons liés de cœur », a déclaré Jean-Luc Mélenchon, visiblement très ému et fatigué. « Chavez a été la pointe avancée d’un processus large dans l’Amérique latine qui a ouvert un nouveau cycle pour notre siècle, celui de la victoire des révolutions citoyennes. (…)
    Ce qu’est Chavez ne meurt jamais. C’est l’idéal inépuisable de l’espérance humaniste, de la révolution », a martelé le coprésident du Parti de Gauche, précisant « il n’a pas seulement fait progresser la condition humaine des Vénézuéliens, il a fait progresser d’une manière considérable la démocratie ».

    L’ancien candidat du Front de gauche s’en est pris également aux nombreux commentaires fallacieux et réjouis qui ont déferlé depuis l’annonce du décès d’Hugo Chavez. « Les Européens si prétentieux, arrogants, méprisants, l’infecte social-démocratie qui depuis 24 heures se répand en injure contre les figures progressistes d’Amérique latine feraient bien de se souvenir qu’au Venezuela contrairement à la France (…) on a fait reculer la pauvreté de manière spectaculaire, éradiqué ce qui est classé comme extrême pauvreté (…) l’analphabétisme a été éradiqué (…) on est parvenu à faire progresser de 70% la scolarisation des enfants. Voilà le bilan que nous portons fièrement à l’heure où l’image d’Hugo Chavez va se retirer. J’ai honte pour nous tous en Europe du niveau lamentable des commentaires que j’ai vus. Comment pouvez-vous être aussi infâmes et aussi bas? Comment pouvez-vous être devenus à ce point aussi insensibles à ce que représente le progressisme latino-américain dans ces moments de l’histoire pour avoir pour tout commentaire des insultes ? ».
    Jean-Luc Mélenchon a conclu avec émotion, « les cendres de Chavez sont chaudes, sont brûlantes, et nous avons au cœur non seulement l’idée que nous continuons ce combat mais la haine intacte que nous avons contre les puissants et les puissances qui même à l’heure de la mort sont incapables du respect qu’ils manifestent pour tant d’autres qui le méritent moins »

  10. Daniel Moatti dit :

    Le seul de tous le prétendants à avoir mis en jeu sa vie pour sauver l’emploi dans sa circonscription électoral, le seul à avoir osé une grève de la faim de plus d’un mois dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, isolé parce que les autres députés ne l’ont pas pris au sérieux à cause de sa trogne et de son accent à couper au couteau, le seul à avoir fait reculer des entrepreneurs japonais, c’est Lassalle… A mon sens il mérite, seul, notre respect et nos votes, parce qu’il a fait et continue de faire ce que les autres n’ont jamais jugé utile de faire, s’occuper de ses concitoyens, tenter de les protéger, de les comprendre en allant à leur rencontre en parcourant la France à pied sur plus de 20.000 km…
    Par ailleurs, il faudrait que l’on m’explique les différences entre les idéologies et les programmes d’Alain Juppé et d’Emmanuel Macron.
    Tout cette cristallisation politique et médiatique autour de cette pseudo-présidentielle tourne au ridicule, d’autant que le futur président n’aura pas de majorité à l’Assemblée nationale et sera donc incapable d’appliquer un quelconque programme.

  11. ricciarelli dit :

    Un sondage donnant FILLON-MELENCHON au 2ème tour circule.Cet institut avait pronostiqué FILLON, HAMON, TRUMP ……….Jamais 2 sans 3 c’est fait, espérons donc MACRON.

  12. Après une campagne qui fut tellement particulière, demain vous choisirez un Président de la République pour 5 longues années. En quelques mois, on a vu l’ effondrement des grands partis politiques français et l’apparition des affaires judiciaires graves concernant 2 candidats : détournements de fonds publics, emplois fictifs, faux et usages de faux…
    Il faut pourtant constater que la justice est indulgente avec les politiciens, en particulier l’inéligibilité qui est toujours très courte.
    La transparence de la vie politique fait son chemin, certes encore trop lentement. Nous devons rechercher l’exemplarité pour tous les élus et tout spécialement pour le Président de la République. En votant pour un candidat mis en examen, vous participerez au pourrissement de la vie publique et serez donc complice de toutes les incivilités contre lesquelles il sera alors vain de lutter.
    Ne prenez pas l’hypothèse que tous les politiciens sont corrompus pour vous permettre un dérapage éthique grave. Votre vote engagera votre responsabilité…

  13. Slah Jeribi dit :

    2002 est encore dans les mémoires .

  14. peuple, populaire, populisme…tout un vocabulaire qui pose les affirmations d’une façon péremptoire.

  15. Hayet Belhaj dit :

    Election présidentielle ni queue, ni tete !! Je vote pour contrer le FN ! Personne n’est vraiment crédible

  16. A 39 ans président de la république! !!!!! MDR avec lui

  17. Sophie Mancel dit :

    Je suis d’autant plus effarée en lisant ces lignes proposées par Bernard qu’une amie d’enfance de ma fille a des origines vénézuéliennes et nous a raconté sa vie dans son pays, et notamment l’extrême violence et le kidnapping, sport national, dont a été victime son frère aîné et qui a failli en mourir. C’est ça le Venezuela de Chavez et de Mélanchon !!!

  18. Au regard de ce que je lis ici il me paraît important d’apporter deux informations importantes :
    la première et que l’auteur de ce post n’est plus au PS depuis 2007
    la seconde est qu il faut arrêter de penser ou de raconter que ce ne sont que les sondages qui influent les votes. les analyses et une certaine connaissance des Français permettent de comprendre que le FN sera au second tour et que seul Fillon et Macron peuvent s’y retrouver également. Les Elus et electeurs ont quand même des capacités à raisonner… Après c est une question de choix et de responsabilité.

  19. Dommage qu’en 2002 le slogan du PRG n’était pas: »plus que jamais voter Jospin pour éviter Chirac-Le Pen au 2eme tour »

  20. Justement… on est pas obligé de faire les mêmes conneries !

  21. Jean Dupre dit :

    Je pose ça là : https://www.franceinter.fr/…/geopolitique-20-avril-2017

    Géopolitique du 20 avril 2017 – France Inter
    Géopolitique du 20 avril 2017 par en replay sur France Inter. Retrouvez l’émission en réécoute gratuite et…
    FRANCEINTER.FR

  22. Pierre Assus dit :

    Être de gauche et voter Macron est pourtant évident si on ne se contente pas d’illusions, de fantasmes et d’utopies ouvrant une voie royale a la droite.

  23. Chris06 dit :

    En espérant que s’il est élu, Macron (ou un autre) ne nous remette pas Taubira ou un/une ministre tout aussi laxiste : avez-vous remarquez que tous ceux qui ont commis les attentats, en tout cas celui de Nice, des Champs Élysées, et d’autres… auraient dûs normalement être expulsés (Nice) ou en prison (Paris) vu ce qu’ils avaient déjà commis, mais qu’ils se baladaient, libres, et presque tranquilles?

  24. Emmanuel dit :

    Alea jacta est !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s