Le plafond de verre a tenu mais renforçons les fondations

 

Dans les studios de Radio Chalom à 20 h

Le rassemblement des démocrates a permis d’éviter le pire. L’élection d’Emmanuel Macron signifie la défaite du parti de la haine et de l’exclusion dans un contexte de crise économique, sociale et morale favorable à la monté en puissance du populisme.

Félicitations au nouveau président, et souhaitons-lui un mandat, dans une France apaisée, propre à relever les nombreux défis d’un monde dangereux et d’une société qui vacille.

Mais rien n’est joué. Le fameux plafond de verre, qui à chaque élection se révèle un peu plus fragile, a encore tenu, mais il serait irresponsable de ne pas comprendre qu’il est urgent de renforcer les fondations de notre République – Liberté, Égalité, Fraternité, Laïcité – pour éviter l’irréparable.

D’où la nécessité de mettre en œuvre sans délai et sans faiblesse le projet présidentiel. Pour cela, l’étape des élections législatives est capitale. Un vaste rassemblement de toutes les forces de transformation qui se retrouvent sur les grandes lignes de ce projet est impératif pour constituer une majorité solide et durable.

Dans notre département, la conjonction des rapports de force électoraux fait que, divisées et en concurrence, ces forces seront impitoyablement éliminées dès le premier tour.

C’est pour cela qu’en tant que président du PRG 06 et PACA, je lance un appel aux responsables d’En Marche !, du Parti Socialiste, du Front Démocrate et du MODEM pour que nous trouvions les moyens d’être plus forts ensemble au cours de ce scrutin législatif en empêchant une multiplication de candidatures qui ôterait toute chance d’avoir dans les Alpes-Maritimes des parlementaires dans la nouvelle majorité présidentielle.

2017-05-08-NM-Election d'Em manuel Macron - Réaction de Patrick Mottard, président du PRG 06 et du PRG Paca

NICE-MATIN 08/05/2017

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans politique nationale, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Le plafond de verre a tenu mais renforçons les fondations

  1. Emmanuel dit :

    Et maintenant au travail !

  2. Chris06 dit :

    Discours totalement creux de Macron, comme après le 1er tour, pas la moindre ligne politique… côté équipe, omniprésence de Bayrou qui traine en politique depuis des décennies et mendie un poste, Ségolène qui rode, le pire n’est pas certain, mais on s’en rapproche. Le roman de Houellebecq est En Marche!

  3. Sophie Mancel dit :

    Plutôt que tout continue Patrick.

  4. Babette Catenacci dit :

    On n en sait rien…essayons d être positif … attendons de voir … en espérant que ce ne soit pas mauvais sinon dans 5 ans on est mort !!!!

  5. Gertina Van der Merwe dit :

    Hope your president is what you expect!

  6. Patrick Mottard dit :

    Gertina, merci l’Afrique du Sud !

  7. ricciarelli dit :

    Je me permets.
    « Félicitations au nouveau président », ABSOLUMENT
    « France apaisée » Attention à respecter 34% d’électeurs.
    « La défaite du parti de la haine et de l’exclusion » J’ai du mal avec cette phrase, connaissant des électeurs de ce parti et surtout le pourquoi de leurs votes.
    « Populisme » !!!!
    « Un vaste rassemblement de toutes les forces de transformation »
    OUI mais alors pourquoi
    « PRG, Parti Socialiste, Front Démocrate ………. »
    De la nouveauté, SVP, sachons passer la main.

  8. Cosmos dit :

    Comme je le redoutais, tous ceux qui ont voté M. Macron pour faire barrage à Mme Le Pen sont en passe d’être cocufiés. Les soutiens de l’ancien monde ont déjà paradé hier sur toutes les antennes en faisant croire que le nouveau Président avait été « bien élu » alors qu’il l’a été face au repoussoir ultime qu’est Mme Le Pen. Ils ont fait croire que c’était par adhésion à ce projet libéral, inique, et peu soucieux des questions de laïcité, d’environnement. Sans aucune ambition claire pour l’école.
    Il est impératif que le nouveau PR n’ait pas de majorité.
    Une claire majorité de gauche peut éclore si les quelques brebis égarées mais sincères qui sont encore au PS ou à EELV font un choix clair et sans appel.
    Il n’y a rien de plus éclatant que de voir les anciens rivaux M. Castaner et M. Estrosi se retrouver… ou presque.
    Le PS local, qui n’a jamais gagné quelque élection d’importance que ce soit ces dernières années va se mettre très rapidement en marche. M. Garcia montrait déjà sa volonté hier soir de participer à la majorité présidentielle. On n’est pas loin de voir rappliquer l’indécrottable M. Allemand pour une investiture En Marche.
    M. Mottard, vous n’avez pas besoin de lancer d’appel aux autres. Tous les partis ou groupuscules que vous mentionnez vont aller à la soupe directement.

    11,5 % de votes blancs et nuls hier.
    Un record. Que les pro-Macron ne l’oublient jamais.

  9. bernard gaignier dit :

    Ayant soutenu son aventure depuis le début je suis évidemment très heureux de la victoire d’Emmanuel Macron.
    Je n’ai aucun doute que la « vraie gauche » fera tout pour lui pourrir la vie comme elle l’a fait avec Hollande. La vraie gauche qui n’a jamais gouverné nulle part et qui ne gouvernera jamais. car évidemment dés qu’elle gouverne…elle trahit…
    Il faut évidemment maintenant qu’il puisse avoir une majorité claire pour appliquer son programme. (social libéral oui je sais cosmos j’assume). Je pense Patrick qu’elle dépassera le cadre que tu définis.
    Compte tenu de la position de En Marche, qui investira des candidats issus de tous les bords il ne pourra y avoir de « partage » de circonscriptions. c’est la règle appliquée et je ne vois pas pourquoi il y aurait une exception 06…
    Il ne reste donc aux uns ou aux autres que le choix de solliciter l’investiture ou de partir sous son étiquette.

    • Il y aura donc au second tour la vraie droite et le Front National. N’est-ce pas pour éviter ça que certains ont voté pour Emmanuel Macron au premier tour de la Présidentielle ? Au nom du vote utile ?

    • Cosmos dit :

      Si, pour vous, exprimer ses désaccords en politique est « pourrir la vie de quelqu’un », alors oui c’est ce que feront les Insoumis, et d’autres. D’autant que le Président élu a un projet que les français désapprouvent en grande majorité.
      Les frondeurs de pacotille du PS ont exprimé des désaccords sur des lois libérales qui n’étaient pas prévues dans le programme du Président Hollande, l’ennemi auto-proclamé de la finance. Mais bon, ceux-ci sont restés bien muets lors des catastrophiques réformes des rythmes scolaires puis du collège, qui recueillent la désapprobation d’une écrasante majorité d’enseignants, dont je suis. Ce n’est pas pour rien que M. Macron envisage de « toiletter » cette réforme en rétablissant les classes bilangues et l’enseignement du latin saccagé par Mme Vallaud-Belkacem. Puisse cette dame être éliminée aux législatives !
      Pour prolonger ce que dit Bernard Gaignier, il a été annoncé que les candidats EMLR ne pourront pas appartenir à un autre mouvement. Alors ces accords d’appareil me semblent vains, M. Mottard. Les seuls qui peuvent garder leur étiquette avec le label EMLR sont les candidats du MODEM de M. Bayrou, qui a passé une alliance avec le Président Macron. Hâte de voir la situation qui va émerger dans le 06 et le 83…

    • Chris06 dit :

      @cosmos : +1 opinion identique!

  10. bernard gaignier dit :

    En marche après avoir dit partout qu’il n’ y aurait pas d’accord d’appareil sauf avec le modem ne peut pas changer de pied maintenant….Et jusqu’à présent la stratégie suivie par E M n’a pas trop mal réussi….

    • Cosmos dit :

      Je ne suis pas d’accord avec les idées de M. Macron, mais force est de constater qu’ils essaient d’être clairs, et cela est sain. Voir M. Valls s’accrocher comme une moule à son rocher, et tout faire pour avoir l’investiture EMLR est pathétique. J’espère qu’ils lui mettront un bon candidat En Marche ! en face. Le Président Macron l’a qualifié de « traître » dans le documentaire diffusé par TF1 hier… J’espère qu’il saura nous débarrasser de ces opportunistes libéraux qui risquent de lui planter un couteau dans le dos au moment où il s’y attendra le moins.

  11. Oui, comme a dit Léon Blum en 36 : « Maintenant, les difficultés commencent… »

  12. chris06 dit :

    Il est tentant pour la souris de manger le fromage mais une fois qu’elle l’a croqué, elle ne peut plus bouger…toute ressemblance entre le fromage et le vote utile est purement fortuite!

  13. Emmanuel dit :

    Laissons lui au moins une chance ! L’éclatement des vieux partis va faire beaucoup de bruit et de fureur, mais si le nouveau président réussissait son pari ! La recomposition politique n’est pas une mince affaire et les Cassandres de tout bord sont actifs pour continuer à faire fonctionner leur petite boutique et à démontrer la phrase de Lampedusa :  » il faut que tout….. ». Bref tout le monde la connait ! Plus d’Europe ou moins d’Europe, là est la question. Le reste n’est que querelle de boutiquiers entre insoumis et frondeur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s