Sur un air de cithare 2 : le décollage !

En ces temps d’actualité spatiale, l’auteur peut dire que sa dernière pièce est prête pour le décollage.

Cela a commencé avec l’enregistrement d’une longue émission de présentation sur Radio Chalom avec le mythique Meyer Cohen (les amateurs de théâtre niçois savent de quoi je parle) en compagnie de mon ami Didier Veschi qui fut, il y a une dizaine d’années, l’un des acteurs de la première version de la pièce mise en scène par Henri Legendre (il était le Marcello de Fellini et le Marco d’Almodovar).

Quelques heures plus tard, dans un théâtre de L’Eau Vive sous tension, ce fut la générale, ou plutôt la dernière répétition. L’occasion de vérifier que si le metteur en scène Bernard Gaignier aime servir le texte avec fidélité (Travel anecdotes), la philosophie de Fabienne Colson, qui met en scène Sur un air de cithare 2, est tout autre. Elle aura tendance à se confronter avec le texte pour produire, à l’aide d’une mise en scène souvent impertinente, un OTNI (objet théâtral non identifié) qui laisse rarement indifférent. Pour les spectateurs qui me font l’honneur d’être fidèles, comparer les approches des deux metteurs en scène à quelques semaines d’intervalle sera intéressant.

Pour mémoire, je rappelle le thème de la pièce. Il s’agit de faire se rencontrer, souvent dans des relations amoureuses, des personnages de films célèbres sur fond d’Histoire européenne contemporaine. Les cinéphiles pourront s’amuser à retrouver les films évoqués par les acteurs, en sachant qu’à la fin du spectacle je leur ferai un debriefing complet.

En attendant, rendez-vous dans les quatre lieux chargés d’émotion, de tragédie et d’amour où se déroule l’histoire de l’Histoire : la gare de Cracovie, le bar du Lutecia, le mur de Berlin, le pont de Mostar.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans littérature-théâtre, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s