InfoCom memories !

fac - 3

Entre la première session d’examen et la seconde, je participe traditionnellement au mois de juin à de nombreux jurys de mémoires de Master 1 InFocom (Mais j’y pense, je ne serais pas un peu « société civile »  moi ?)

Cette année, j’ai ouvert le bal avec une forte délégation d’étudiants africains d’un très bon niveau. C’est ainsi qu’en quelques jours j’ai pu apprécier tour à tour, avec mes collègues Céline Lacroix, Nicolas Pélissier, Paul Rasse, Norbert Hillaire et Marie-Joseph Bertini, les travaux du sénégalais Oumar Ndongo ( « L’émergence de l’Internet en Afrique »), de sa compatriote Ndeye Magatte Ndiaye (« Réseaux sociaux et notoriété des marques : le cas d’Amazon »), de l’algérienne Hakima Karar (« Le journalisme en situation d’urgence : le cas des attentats de Nice »… les journalistes de France 3 et d’Azur TV ont joué le jeu avec cette étudiante elle-même journaliste dans son pays), la marocaine Laala Ghizlane (« Les associations culturelles dans la région d’Oujda »). Mais mon préféré demeurera le travail du journaliste malien Ayouba Sow sur « La couverture médiatique de l’intervention française au Mali », un mémoire documenté et pertinent qui a bien mérité sa mention très bien.

Les autres étudiants ne sont pas en reste. Ainsi le travail passionnant de Solenn Gaune sur « Gestion des conflits en milieu scolaire » à travers l’association Coexister (avec un beau débat à la clé, je n’étais pas toujours d’accord sur le fond). Notons aussi le mémoire de Meriem Ksaier sur « Génération cosmopolite » (un bilan rafraichissant sur une jeunesse contemporaine qui aime aller au devant de l’autre…) et celui de CP sur un thème culturel sensible dont bien sûr je ne parlerai pas ici. Mais, dans cette catégorie, le travail de Coralie Leboeuf sur « Les représentations féminines dans les séries américaines » m’a particulièrement impressionné par sa rigueur et intéressé par son sujet (il faut dire que débattre sur Mad men ou Girls est plaisant même si là encore on peut ne pas être tout à fait d’accord). Mention TB là aussi méritée .

Mais le bal n’est pas fini. Ainsi dès demain nous attaquons avec ma collègue spécialiste Christel Taillibert les mémoires consacrés au cinema. J’adore mon métier !

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans université-recherche, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour InfoCom memories !

  1. Leslie Ourebi dit :

    bravo les garcons. on s etait rencontre dans le bus en debut d annee scolaire. Bonne continuitè dans vos projets professionnel.

  2. Merie dit :

    ça fait plaisir de lire votre article et de voir que vous êtes toujours là, pour nous, les étudiants chaque année. 😊 Vous êtes l’un des meilleurs profs que j’ai eu depuis la fac et aussi celui qui a su le mieux exposer ses opinions, tjrs présent, avec des cours et des pensées constructives 🙂 merci !

  3. Hakima Karar dit :

    Mr Mottard ça été un grand honneur pour moi.

  4. ayoubasow dit :

    J’ai énormément apprécié les remarques de Monsieur Mottard. Merci au jury pour cette soutenance inoubliable !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s