Les pages que j’aurais aimé écrire… (14)

Belle du Seigneur - 1

Belle du Seigneur, le roman d’Albert Cohen, évoque avant tout une histoire d’amour (Qui m’avait d’ailleurs laissé perplexe jadis lors d’une première lecture… je suis peut être passé à côté, c’est pour cela que depuis quelques jours je m’offre une seconde lecture !).
Mais Belle du Seigneur, c’est aussi une désopilante satire sociale sur l’Europe de l’entre-deux guerres. C’est enfin – et on l’évoque plus rarement – une réflexion pleine de tendresse et d’humour sur la judaïcité.

Ainsi, au début du roman, l’oncle Saltiel s’inquiète du penchant de son neveux Solal pour les femmes qui ne sont pas juives…

Une vraie manie, décidément ! Cet enfant ne trouvait plaisantes que les filles des Gentils ! D’abord il y a eu la consulesse, puis la cousine de la consulesse, cette dame Aude qui était morte, la pauvre, et Dieu savait combien d’autres ensuite, et maintenant cette Ariane ! Bien sûr, toutes ces personnes blondes étaient charmantes, mais enfin il y avait aussi des israélites charmantes, instruites et récitant des poésies. Que leur manquait-il donc, à part la blondeur?  
(…)
Note bien mon chéri, que je n’ai rien contre les Chrétiens et j’ai toujours dit qu’un bon Chrétien vaut mieux qu’un moins bon juif. Mais tu comprends avec une des nôtres, tu es en famille, tu peux parler de tout avec elle, frère et soeur pour ainsi dire. Tandis qu’avec une Chrétienne, même la plus charmante et de sang doux, il vaut mieux ne pas parler de certaines choses pour ne pas l’ennuyer ou l’offenser, et puis elle ne les comprendra jamais comme nous, nos malheurs, nos tribulations. Et puis vois-tu, même si elle est charmante, dans ses yeux il y aura toujours un petit coin qui t’observera et qui pensera quelquefois une pensée pas aimable, un jour de dispute, une pensée contre les nôtres. Ils ne sont pas méchants, les Gentils, mais ils se trompent. Ils pensent mal de nous en croyant que c’est vrai, les pauvres. Il faudra que j’écrive un livre pour bien leur expliquer qu’ils ont tort. Et puis, vois-tu, tous les vingt ou trente ans, enfin dans chaque vie d’homme, il nous arrive une catastrophe. Avant-hier les pogromes en Russie et ailleurs, hier l’affaire Dreyfus, aujourd’hui la grande méchanceté des Allemands, demain Dieu sait quoi. Alors ces catastrophes il vaut mieux les passer avec une bonne juive qui sera toute avec toi.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article, publié dans Les pages que j'aurais aimé écrire, littérature-théâtre, Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Les pages que j’aurais aimé écrire… (14)

  1. Dominique Dufour dit :

    Mon père m’a interdit de le lire. Fils respectueux…

  2. Sophie Tournier Bisson dit :

    Ah !! lointain souvenir. J’ai fait ma maîtrise de lettres modernes sur Belle du Seigneur.

  3. Inès Hammami dit :

    Magnifique Roman, et si je faisais pareil ?

  4. Philippe Ferrari dit :

    Un livre très émouvant et superbe ❤️

  5. Bernard Gaignier dit :

    Ce livre je l’avais acheté il y a une vingtaine d’années et je n’avais pas réussi à dépasser la 20 éme page…. tu mais tu m’as donné l’envie de le reprendre….

  6. Marilyn Michel dit :

    Quelque chose de rare, de précieux … refermer la dernière page parce qu on est au bout de l ouvrage et regretter l absence d autant de pages pour nous mener ailleurs qu ici 😉

  7. Laure Bruyas dit :

    Mon histoire d’amour préférée…

  8. Mari-Luz Nicaise dit :

    On m’a offert récemment une BD absolument hilarante, très bien dessinée, écrite et scénarisée. Je recommande absolument : Les Vieux Fourneaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s