STX : du bon pragmatisme !

Nous avons tellement l’habitude que le pragmatisme industriel corresponde à la cession d’Entreprises Publiques au secteur privé qu’on est surpris de voir avec la nationalisation de STX qu’il peut s’exercer en sens inverse.

En fait, la décision est judicieuse : une entreprise française qui connait un succès sans précédent dans la construction maritime est sur le point d’être vendue par son actionnaire principal asiatique à un de ses principaux concurrents Fincantieri. Peu importe que celui ci soit italien (et donc européen, ce qui serait plutôt même une bonne chose), c’est son statut de concurrent qui pose problème.

Et comme en plus l’opération est présentée comme transitoire, il n’y a rien à redire sur celle-ci. Les linguistes seront même enchantés de constater que le mot pragmatisme n’a pas un sens unique. Plutôt un bon point pour Macron le « libéral ».

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour STX : du bon pragmatisme !

  1. Daniel Moatti dit :

    Attendons de voir si Bruxelles ne fera pas les gros yeux et ce que fera notre président dans ce cas. Mais effectivement, même si le mot « nationalisation » n’est pas prononcé, c’est une véritable révolution que de voir l’Etat évoquant les intérêts stratégiques de notre pays.

  2. Bernard Gaignier dit :

    J’attends avec plaisir les commentaires de melenchamon

  3. Chris06 dit :

    C’est effectivement au sens propre «nous mener en bateau»!
    Que vient faire l’État dans cette galère?
    On viendra bientôt chercher auprès des contribuables français des milliards qui devraient venir des marchés.
    Macron devrait prendre Maduro comme stratège, il a nationalisé une usine General Motors, la majorité de l’industrie pétrolière du Venezuela, et même une usine de couche-culottes et ça marche du feu de Dieu! 700% d’inflation aux dernières nouvelles!

  4. Cosmos dit :

    C’est une très bonne décision. Le carnet de commandes de STX est plein pour dix ans !
    Bernard Gaignier, cette nationalisation de STX était dans « L’Avenir en Commun », Jean-Luc Mélenchon a donc naturellement félicité le gouvernement pour cette décision.

  5. Chris06 dit :

    Nationaliser, c’est comme une drogue, au début, on commence par nationaliser des boites opérationnelles parce qu’elles sont «stratégiques», puis les canards boiteux parce qu’il en va du social, et progressivement se met en place un secteur public énorme et toujours mal géré…et comme il faut payer sa drogue (les nationalisations), le pays est de moins en moins compétitif.
    Regardons les exemples historiques : URSS, Albanie, Cuba, Venezuela, partout, absolument partout, cette stratégie a échoué et à conduit à un appauvrissement du pays.
    Pauvre France! Elle va continuer à couler…! Merci Macron (et Mélenchon son allié pour ce coup).

    • bernard gaignier dit :

      Bigre la France en train de devenir l’Albanie….Votre antimacronisme primaire vous aveugle un peu….Que fallait il faire? laisser une entreprise italienne concurrente prendre la majorité;.. Ou acquérir temporairement les parts (qui étaient en vente), le temps de trouver une solution plus conforme à cette entreprise..Même les USA ont nationalisé des banques pendant la crise…De même le précédent gouvernement a accru son capital chez Peugeot..ce.qui a permis à cette entreprise de se redresser et à l’état de réaliser une belle plus value.
      Macron n’est pas l’affreux ultralibéral dépeint par Melanchamon, il n’est evidemment pas Enver Hodja non plus….

    • Chris06 dit :

      Merci de ces remarques, moi j’ai juste 2 questions toutes simples :
      1) qui va payer cette nationalisation? Et surtout avec quel argent vu que notre pays est deja surrrrrrrendetté?
      On n’est peut-être pas l’Albanie mais avec cette politique on va sûrement finir sous contrôle comme la Grèce
      2) temporaire jusqu’à ce que quoi?
      Que le quinquennat se termine? Plus que 4 ans et 10 mois!

  6. Bernard Gaignier dit :

    Il n’y aura probablement pas de problèmes; il suffira à la caisse de dépots de céder d’autres participations moins utiles à une politique industrielle (il y en a beaucoup). Par ailleurs un passif qui est comblé par un actif en comptabilité ça fait une somme nulle; ça n’a rien à voir avec l’endettement pour fonctionnement.
    Je trouve assez fort de café que vous fassiez ce reproche à Macron qui a plutôt privatisé… (cf aeroports). la il s’agit d’un enjeu de politique industrielle que personne ne conteste même à droite à part vous. Cette opération est provoquée par le fait que les coréens cèdent leur part….L’état use de son droit de préemption. Ce faisant compte tenu de la valeur de cette entreprise l’état ne craint rien et réalisera une belle plus value…comme avec Peugeot..mais comme ça ne rentre pas dans vos schémas….
    enfin c’est le premier président qui affiche clairement le souhait de désendetter l’état et de rentrer dans les clous des traités européens. …D’où les mesures prises en urgence pour ne pas aggraver ces déficits…. Mais là (si j’ai bien compris vous avez des lunettes avec un verre melenchonien et un verre ultralibéral) vous devez aussi condamner….

    • Chris06 dit :

      Je ne condamne rien, et surtout pas la remise en ordre des comptes de l’État, mais je suis pragmatique, j’attends de voir… je n’ai pas de verre de lunettes extrême gauche ou ultra libéral, je suis juste a «happy tax payer» qui fatigue et doute, après de multiples échecs successifs et des record successifs de prélèvements publics etc…
      Chat échaudé craint l’eau froide!
      Si Macron arrive effectivement à éviter le naufrage de ce pays, j’applaudirai…on n’en est pas là, pour l’instant, je ne vois qu’une belle rhétorique
      => Wait&see

    • bernard gaignier dit :

      Macron est le prermier président à ne pas avoir engager son action par un collectif budgétaire…ça lui aurait été tellement plus facile d’augmenter la CSG dés le mois de juillet, ce qui aurait permis de trouver les 6 milliards qui manquent sans problème. Au lieu de cela il choisit de commencer à tailler dans les dépenses et de commencer les réformes de structure par la réforme du code du travail. et de mettre en route les réformes fiscales dans la prochaine loi de finances.Si vous n’y voyez que belle rhétorique
      , tel n’est pas l’avis de votre copain cosmos….et peut être effectivement faudrait il changer de lunettes…

    • Chris06 dit :

      En même temps, quand la méthode de Macron pour rétablir les comptes publics, c’est de diminuer de 5€ l’APL, je trouve qu’il faut être un Bernard G. pour applaudir!!!!
      Il n’est quand même pas interdit d’être intelligent, et il me parait plausible que votre Jupiter adoré brille assez rapidement un peu moins s’il continue dans ce genre de sottises injustes qui ressemble plus à un bricolage de seconde zone qu’à une vision politique!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s