France Gall – Michel Berger : évidemment…

France Gall

En hommage à France Gall, je reprends ce billet écrit le 21 juillet 2010.

Une chanson populaire peut vous envahir et aller bien au-delà de la signification que l’auteur lui a donnée. C’est assez fréquemment que, presque sans le vouloir, je me laisse entraîner par un texte vers des rivages secrets restés inconnus à l’auteur-compositeur.

Ainsi, Evidemment, la chanson créée par France Gall en 1987 est au premier degré, pour Michel Berger l’ auteur, un hommage rendu à son ami, le chanteur Daniel Balavoine, mort dans un accident quelques mois auparavant.

Pour moi, Evidemment est bien plus : un constat mélancolique et même déchirant sur l’innocence et les rêves de jeunesse, l’engagement et l’espoir, les désillusions et le temps qui passe…

Et pour vous ?

Evidemment

Y a comme un goût amer en nous
Comme un goût de poussière dans tout
Et la colère qui nous suit partout

Y a des silences qui disent beaucoup
Plus que tous les mots qu’on avoue
Et toutes ces questions qui ne tiennent pas debout

Evidemment
Evidemment
On danse encore
Sur les accords
Qu’on aimait tant

Evidemment
Evidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant

Et ces batailles dont on se fout
C’est comme une fatigue, un dégoût
A quoi ça sert de courir partout
On garde cette blessure en nous
Comme une éclaboussure de boue
Qui n’change rien, qui change tout

Evidemment
Evidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant
Pas comme avant

Publicités

A propos Patrick Mottard

Conseiller général du 5e canton de Nice dans les Alpes-Maritimes depuis 1998. Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Parti Radical de Gauche
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour France Gall – Michel Berger : évidemment…

  1. Michelle dit :

    A mon sens la nostalgie est une sensation très diffuse qui signe à la fois la perte d’une époque mais ausi une certainé richesse.
    Je pense à ce très beau poème de Malek Hadad , pour lequel j’ai eu un coup de coeur J’ai en mémoire là première strophe:
    « Je suis le point final dun roman qui commence
    Non pas oublions tout Non pas niveau zéro
    Je garde dans mes yeux intacts ma romance
    Et puis sans rien nier je repars à nouveau « 

  2. Katy Strazzeri dit :

    Celle qui m’est venue à l’annonce de sa mort, c’est « une minute de silence » , alors j’ai cherché les partitions et j’ai pris ma guitare……je n’ai pas pu aller jusqu’au bout !

  3. Gabriel Macchiavelli dit :

    Une grande page de la chanson française qui se referme…..

  4. Yolande Marchal dit :

    un ange est parti et une époque aussi! quelle nostalgie !!!!!

  5. Emmanuel dit :

    C’est tellement évident ! On résiste ! C’est une certaine partie de nous qui part avec elle, la France ! RIP France !

  6. Bernard Gaignier dit :

    J’ai eu le plaisir d’assister à un concert de France Gall à Nice à Acropolis en 1997.
    Ce fut sa dernière tournée . Je me souviens toujours de l’émotion qui régnait dans la salle. Cette femme avait déjà subi tant d’épreuves.
    France Gall et ses chansons m’ont accompagné, pendant des décennies. 2017 s’est terminé avec le départ de Johnny 2018 commence avec celui de France. Si on m’enlève toutes celles et ceux qui ont illuminé ma vie l’avenir s’annonce sombre.

  7. Laurent Flipo dit :

    Très belle émission hommage hier soir à ce couple emblématique de la chanson française

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s