Après Ramadan, ne pas baisser la garde !

Je me souviens encore de la solitude qui fut mienne en 2015 quand j’ai dénoncé la venue de Tariq Ramadan dans le 06. Droite et gauche réunies, le silence était assourdissant (Juppé à Bordeaux avait eu lui le courage de dénoncer une conférence de ce type).

C’est que le personnage, visage médiatique de l’obscurantisme islamique, en plus d’être adulé par les islamo-gauchistes et les idiots utiles de la repentance, faisait peur à une grande partie de la classe politique (y compris les fiers à bras du 06 !). Et peu importait que le personnage soit l’auteur d’un scandaleux « moratoire » sur la lapidation, qu’il milite contre les piscines mixtes et les mariages inter-religieux. Pire encore, on faisait l’impasse sur l’attitude plus qu’ambiguë du monsieur au moment des attentats de Paris, lui qui considère que Charlie propage l’humour des lâches. Face à lui, seuls quelques intellectuels comme Caroline Fourest osaient contester l’attaché de presse des islamistes.

Aujourd’hui, il semble bien que les deux viols dont il est accusé sur des bases solides sonnent pour lui la fin de la partie. D’abord à cause de la gravité des faits reprochés mais aussi parce que l’enquête révèle petit à petit sa  double vie (Mais à la réflexion est-il judicieux de parler de double vie ? Il semble bien que ce soit la même avec une face publique et une face cachée…). Cette clarification est plutôt une bonne nouvelle. Mais ne nous y trompons pas, Ramadan n’est pas le vilain petit canard noir de l’islamisme, il en reste le symbole même si, pour la galerie, il a été lâché par le Qatar qui le finançait jusque-là.

Il ne faut pas baisser la garde devant une idéologie qui, comme le dit l’écrivain algérien Kamel Daoud, a « une conception malade de la femme ». Après la chute définitive du professeur d’Oxford  (renvoyé il y a quelques jours … ), n’en doutons pas, il y a des milliers de petits Ramadan tapis dans l’ombre pour prendre la relève et justifier le terrible constat d’une des accusatrices :  » Avec lui (eux) tu es voilée ou tu es violée ! ».

 

Publicités

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans politique locale, politique nationale, Société, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Après Ramadan, ne pas baisser la garde !

  1. Ewelina Ludmila Katarzyna dit :

    j’ai toujours pensé que c’était un sale type …

  2. Frederique Gastaud dit :

    Ramadan dévoilé : enfin !!!
    Ceci dit, il l’était déjà si on l’écoutait parler ne serait-ce que 10 minutes en gardant des oreilles objectives.

  3. Frederique Gastaud dit :

    Et l’islamisme mis à nu

  4. Sophie Mancel dit :

    Un excellent constat d’une idéologie qui est inacceptable et qui est pourtant admise en France en toute impunité.

  5. Chantal Maimon dit :

    J’ai dénoncé sa venue à Carros et pas grand monde m’a soutenu. Aujourd’hui je suis confortée.

  6. Katy Strazzeri dit :

    Une  » idéologie » parmi tant d’autres….. Il faut faire très attention à ce genre de type ! Parfois certains peuvent faire basculer toute une société. Ces  » extrêmes  » sont une menace…. Le problème c’est la populas qui se nourrit par les réseaux sociaux, sans prendre la peine de comprendre. Qui signe des pétitions qui sont très condamnables pour un peuple entier. Comment lutter contre ça ? Essayer de propager la vérité. Mais comment expliquer à tout un groupe qu’il va s’électrocuter en touchant la barrière ???

  7. Bernard Gaignier dit :

    j’attends avec impatience les commentaires du grand moraliste Et redresseur de tort Edwy Plennel .
    En attendant le grand Molière peut revenir. Son Tartuffe est ressuscité .

  8. Laurent Flipo dit :

    Merci Patrick pour ton éclairage fort juste.

  9. François -Xavier Noat dit :

    Elu Carrossois, je confirme que seul le Parti Radical de Gauche par l’intermédiaire de Patrick Mottard avait pris la parole pour dénoncer l’accueil à Carros de Tariq Ramadan.
    Par solidarité partisane avec le Maire de Carros, Messieurs Estrosi, Ciotti, Ginesi et Salles ne s’étaient pas exprimés.

  10. Christian Boure dit :

    Un jour on va se faire bouffer par le communautarisme, au nom des droits de l’homme et de l’accueil aux réfugiés on basculera vers l’islam généralisé et radicalisé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s