Maxi ciné, mini films

Une semaine de suspension des cours à la fac et c’est l’occasion d’aller voir quelques films. Mais, au-delà de ceux-ci, français et mous du genou, l’événement cinématographique fut bien sûr l’ouverture du nouveau complexe de la Libé. Nous étions donc présents lundi quand Jérome Sedoux, le boss, a déclaré très sobrement la naissance officielle du Pathé-Gare du Sud. Le film proposé ce soir là (Larguées) ne fut malheureusement pas à la hauteur de l’événement. À moins que le choix n’ait été fait pour nous inciter à utiliser le gadget-roi de la salle Dolby : le siège-couchette !

La ch’tite famille (Dany Boon) 

Plutôt mieux que le premier opus que je n’avais pas trop aimé (à l’exception de la scène d’anthologie de Michel Galabru). Le scénario est assez dense et Line Renaud à elle seule vaut le déplacement. Mais il n’en demeure pas moins que cet étalage d’une supposée culture ch’ti reste artificielle même si le deuxième film flirte moins avec la banderole du PSG que le premier. Ne pas manquer la dernière scène où le revenant Pierre Richard chante « Que je t’aime » version Palais des Congrès… mais en ch’ti.

Larguées (Eloïse Lang)

Un film de pure promotion de La Réunion (d’ailleurs ratée… il risque même d’être dissuasif). Deux soeurs trentenaires traînent leur mère qui vient d’être larguée dans un club de vacances pour lui trouver un prince charmant. Le rôle de la mère est tenu par Miou-Miou (ce fut ma semaine Miou-Miou car grâce à mon petit neveu j’ai pu vérifier que celle-ci joue le rôle de la mariée rousse dans  Rabi Jacob) pas très à l’aise dans cette comédie poussive et souvent vulgaire.

Eva (Benoît Jacquot) 

Une déception car Jacquot-Huppert c’est quand même du lourd. Le face à face entre Eva-Isabelle Huppert en prostituée désinvolte et Bertrand-Gaspard Ulliel en bad boy tête à claques ne fonctionne pas vraiment. Les fans d’Isabelle se consoleront avec une Eva quand même très « Hupperienne ». Un petit Jacquot.

 

Publicités

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article a été publié dans cinéma. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Maxi ciné, mini films

  1. Bernard Gaignier dit :

    J’ai une grande divergence avec toi.
    Mes petits enfants voulant voir le film sur les chtis je m’y sui colé….
    Eh bien … j’ai préféré le premiere.
    J’avais vu bienvenue chez les chtis le jour de sa sortie sans avoir rien lu sur ce film un jour pluvieux à Bastia .
    J’avais beaucoup ri.
    La j’ai jamais ri. Line Renaud insupportable.
    Seul bon truc le final.

  2. Michelle dit :

    J’ai vu de bons films ces derniers temps, bien loin des comédies franchouillardes qui n’ont d’autres but que celui de racoler un maximum en appliquant de vieilles recettes usées jusqu’à la corde…
    Donc pas de Ch’tis ni de Tuche ou autres bidochons .
    Yen a marre de ces suites 2, 3 ou 4 pour moi.
    Vu « Call me by your name » film delicat et tout en nuances sur l’attirance entre deux hommes, sur fond de villa Toscane du 18 ème ( magnifique) et de personnages intelligents, sensibles et raffinés , ce genre de personnages dont on peut discuter et qui prêtent à interpretations. ENFIN !!!
    Vu également » L ‘ Apparition  » avec un Vincent
    Lindon egal à lui même c’est à dire parfait, sensible et brut de décoffrage à la fois .
    Et « La forme de l’eau  » où j’ai vu une métaphore de notre monde sur la peur de la différence , le racisme etc. .
    Évidemment ces choix n’engagent que moi.

    • Emmanuel dit :

      En effet Michelle « Call me by your name » est un véritable chef d’oeuvre avec une magnifique bande annonce qui nous rappelle la musique des Psychedelic furs . Seule petite erreur la villa n’est pas en Toscane, on ne reconnait pas du tout le paysage, mais en Lombardie près de Crema.

  3. Ewelina Ludmila Katarzyna dit :

    Belle Isa n’a pas réussi à sauver « Eva »..déception totale

  4. Dominique Boy-Mottard dit :

    Il est rare que je n’apprécie pas un film avec Isabelle Huppert. Ce fut malheureusement le cas pour Eva. Grrrr…

  5. Michel SJ dit :

    Mettre ce genre de films dans une salle Dolby cinema (même 50 Nuances en ce moment), est une grande erreur pour une inauguration. Une telle qualité d’image et de son profitera bien mieux aux films à grand spectacle ou aux grands documentaires (comme Blue prochainement).
    Pour la qualité des comédies françaises, on ne peut pas dire qu’elle soit au beau fixe depuis quelques temps. Rares sont les bonnes. Mais les autres genres s’en sorte si on fouille.

  6. Chantal Maimon dit :

    Moi je veux essayer les fauteuils. Toute la salle est comme ça ou juste le premier rang?

  7. Patrick Mottard dit :

    Toute la salle….et oui!

  8. Emmanuel dit :

    Et on peut dormir ?

  9. Marie Nguyen Breteau dit :

    Je recommande La fille de Brest c’est pas une comédie ni un film à grand spectacle mais un bon film et comme il yen a très de bon autant ne pas les rater

  10. Anne Majri dit :

    Les sièges: très importants pour le confort des cinéphiles. Surtout quand on regarde plusieurs séances de suite, on est souvent cassé.

  11. Michaël SJ dit :

    Côté prix par contre, il faut être sûr de la qualité du film. La qualité de projection et de confort est là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s