L’Europe résiste…

Face aux vents mauvais du souverainisme et des égoïsmes nationaux, deux événements ont démontré ce week end la vitalité de l’espoir européen : le vote en faveur de l’avortement dans le très conservatrice Irlande et le refus d’un gouvernement ouvertement euroseptique par un Président courageux dans une Italie sur la pente du populisme.

Dans les Alpes-Maritimes, le Mouvement Européen dirigé avec pugnacité par Odile Ménozzi fait beaucoup pour entretenir la flamme fédéraliste. Ainsi, il y a quelques jours, j’ai participé au débat organisé par le Mouvement au Centre culturel franco-allemand de Nice, Cité du Parc derrière le cours Saleya. Deux journalistes ont fait le point sur l’idée européenne dans leurs pays respectifs devant une assistance nombreuse.

Annika Joeres est allemande et nous a expliqué que dans une Allemagne à la situation politique incertaine jamais la pertinence de la construction européenne n’est remise en question. Qui pourra nier qu’au regard de l’Histoire ce n’est pas une bonne nouvelle ?

Alex Taylor est le charismatique chroniqueur de France Inter que j’ai écouté avec passion pendant des années. Lui nous a expliqué le fiasco du Brexit qui laisse un Angleterre divisée et inquiète.

Deux témoignages démontrant que les fédéralistes doivent entrer en résistance et tenir bon. L’avenir n’est peut être pas aussi sombre pour l’idée européenne qu’on le pense généralement. Ainsi en France, pour la première fois depuis des décennies, c’est une liste pro-européenne qui caracole en tête dans les sondages. Mais les sondages d’un moment n’étant pas toujours l’élection prenons cela comme un encouragement et restons prudents. Prudents et mobilisés.

 

Publicités

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans politique internationale, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’Europe résiste…

  1. Daniel MOATTI dit :

    L’Union Européenne se veut « financièrement libérale » et continue à tourner le dos à ce qui en était son fondement :
    – le partage équitable des richesses produites ;
    – la limitation des pouvoirs des grands groupes industriels/financiers/médiatiques
    Tant que l’Union Européenne acceptera les lobbistes en son sein, elle perdra de sa crédibilité.
    Ce refus de voir le rejet de cette constante politique et financière installée depuis les années 1990, permet le développement des partis populistes et le renforcement constant de la défiance des peuples européens (France, Pays Bas, Irlande, Italie, ex-pays de l’Est. )
    Il faut relire la déclaration fondatrice du 9 mai 1950.
    amicalement
    Daniel Moatti

  2. Cosmos dit :

    Entièrement d’accord avec M. Moatti !
    Il convient de préciser d’emblée que c’est l’U.E. telle qu’elle est aujourd’hui qui est fustigée. Vous faites comme si cet amas de crânes d’oeufs libéraux était favorable aux peuples !

    « Annika Joeres est allemande et nous a expliqué que dans une Allemagne à la situation politique incertaine jamais la pertinence de la construction européenne n’est remise en question. Qui pourra nier qu’au regard de l’Histoire ce n’est pas une bonne nouvelle ? »
    Evidemment, les allemands de la CDU-SPD seraient bien mal avisés de pourfendre l’U.E. actuelle qui sert leurs intérêts !

    « Lui nous a expliqué le fiasco du Brexit qui laisse un Angleterre divisée et inquiète. »
    Quel fiasco alors que les négociations ne sont pas achevées avec Barnier ?
    Je le répète, critiquer l’actuelle U.E. n’est pas être contre l’idée européenne. Ce que l’on perçoit dans ce billet, c’est que dès lors que les peuples étrillent votre U.E., vous considérez qu’ils votent mal. C’est aberrant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s