Plage de la Paloma : dura lex, sed lex…

 

La préfecture des Alpes-Maritimes exige le démantèlement de la plage privée La Paloma située à l’est de la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat. C’est l’épilogue d’un long feuilleton judiciaire et l’application d’une décision de justice datant de plusieurs années. Il s’agit pour l’Etat de se réapproprier le littoral au profit d’un public populaire particulièrement dans une région où l’espace balnéaire est réduit en superficie.

J’approuve totalement cette décision d’ailleurs quelque peu tardive à mon goût. Je regrette les emplois perdus mais comment faire autrement (dans ces cas-là il est amusant de voir à quel point les patrons sont soucieux de l’emploi !)

Pourtant, cette plage privée est intimement liée à notre histoire familiale : mon regretté beau-père Raymond en fut pendant de longues années l’emblématique maître-nageur. Par sa personnalité à la fois bienveillante et tonique, il était un peu l’homme ressource de la plage apprécié des clients et du jeune personnel dont il était souvent l’interface vis-à-vis de la direction de l’époque exigeante et pingre.

Du coup, la plage fut également celle des souvenirs heureux pour ma femme, enfant et pré-adolescente, ainsi que pour ses frère et soeurs. Moi-même, habitué du tour de Cap en course à pieds, c’était toujours avec émotion que je contournais le bâtiment vaguement art déco de la plage privée tout en jetant un coup d’oeil complice aux lettres bleues se détachant sur le blanc immaculé du célèbre ponton « Paloma Beach » (nom anglicisé pour satisfaire à l’air du temps).

Mais quand l’intérêt général est en jeu la nostalgie n’est plus de mise : Dura lex, sed lex. C’est ainsi et c’est très bien.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans coups de coeur, politique locale, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Plage de la Paloma : dura lex, sed lex…

  1. Testi dit :

    Bravo Monsieur Mottard pour ces propos frappés au coin du bon sens !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s