Good morning Wales !

Nice-Cardiff : 1803 kilomètres en trois jours dont 400 de conduite à gauche… c’est chaud !

Il faut dire que nous n’avions pas vraiment le choix. Pour rejoindre l’europhile Écosse qui est cette année le but de notre périple il fallait – pour les fédéralistes que nous sommes – trouver un point relais périphérique à la perfide Albion, responsable du Brexit. Ce fut donc le petit Pays de Galles et sa modeste capitale Cardiff. Mais bien sûr, cela allongea quelque peu le voyage initial.

Mais comme l’explique joliment Dominique sur son blog ce long voyage fut loin d’être un pensum avec quelques pépites propres à s’enraciner durablement dans nos mémoires. Ainsi cette soirée improbable et sophistiquée à Serre-Chevalier avec un spectacle sur l’univers du réalisateur Tim Burton (un bijou qui aurait utilement complété l’exposition consacrée au cinéaste il y a quatre ou cinq ans par la Cinémathèque Nationale). Egalement ces paysages grandioses autour du col du Lautaret alors que nous fûmes bloqués par un accident de la circulation et le sublime son et lumière offert par la municipalité autour de la façade de la cathédrale de Reims. Et bien sûr le grand classique de l’heure et demie de ferry sur la Manche avec l’apparition des falaises blanches de Douvres.

Toutefois, la plus belle des récompenses c’est le jour d’après quand le Pays de Galles s’offre enfin à vous avec une virée dans les Brecon Beacons mountains avec de la bruine, des moutons, de la brume, encore des moutons, des lacs gris, toujours des moutons et… des collines vertes : eh oui ! Qu’elle était verte ma vallée, c’était au Pays de Galles.

Mais en cette saison dans les Iles Britanniques, le temps tourne vite et c’est sous un soleil presque agressif qu’en fin de journée, de retour en ville, je me suis rendu au Millenium stadium, le grand stade rendu célèbre par le Tournoi des 6 nations (qui a d’ailleurs changé de nom : naming, que de crimes…) en hommage à mes amis Bernard, Patoche et Renato, les frapadingues de rugby.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans voyages, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Good morning Wales !

  1. renato.ferrari@nice-premium.com dit :

    J’espère que lors de la visite tu as chanté « Bread and heaven » – chanson des supporters gallois . En fait la chanson des mineurs pour lesquels le ballon ovale ( l’époque couleurs cuire) était pour eux comme le soleil dans le ciel gris. Que de bons souvenirs quand le stade s’appelait Arms Park ! Bonnes vacances . renato

  2. Bernard gaigniy dit :

    Ah le rugby la seule chose de bien sûrs les anglais aient inventé.

  3. Bernard gaigniy dit :

    J’aime le rugby joué par les Gallois. Mais je vénère les écossais ce sont les seuls qu’on arrive à battre de temps en remps

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s