North coast 500 : émerveillement, rivalité et révélation

La mythique North Coast 500  fait le tour des Highlands en empruntant principalement les routes côtières sur environ 800 kilomètres. La parcourir en trois jours est une expérience exceptionnelle : elle traverse des paysages d’une beauté à couper le souffle dont la variété est accentuée par les caprices d’une météo qui peut alterner d’une heure à l’autre sombres ondées et éclaircies d’azur. Elle traverse petites villes et villages hors du temps qui semblent sortir d’un album de Tintin.

C’est aussi une route très conviviale. Comme elle n’a la plupart du temps qu’une voie, vous êtes obligés de vous garer régulièrement dans un petit refuge pour laisser passer la voiture arrivant en face de vous. À moins que ce ne soit l’inverse. À chaque fois l’opération  conduit à un petit signe, un sourire et un début de complicité avec le conducteur croisé. C’est charmant.

À chaque voyage nous aimons trouver un point géographique remarquable qui nous permettra par la suite d’identifier celui-ci avec émotion sur toutes les cartes. Cette petite manie que nous partageons  avec l’ami Claudio nous a conduits cette année  – en 2017, c’était le Cap Nord – à atteindre le point le plus septentrional des îles britanniques. Mais la North Coast a eu la générosité de nous offrir non pas un mais… deux sites pour célébrer cet événement pourtant d’importance modeste. Ce fut d’abord Duncansby Head avec ses stocks, grandes pointes rocheuses émergeants des flots, puis, vingt kilomètres plus loin, Dunnet Head et son phare construit par le grand-père de l’écrivain Stevenson. Les géographes donnent plutôt raison  aux supporters du second site mais ceux du premier ont fait un tel effort de marketing qu’un match nul semble équitable. Le plus important étant qu’avec leurs falaises vertigineuses et la rencontre des flots de la mer du Nord et de la Baltique les deux Head sont des lieux magiques.

Les plaines, collines et montagnes qui servent d’écrin à la North Coast nous révèlent par ailleurs un étrange secret. Sur toutes les photos d’Écosse, dans tous les reportages on voit de sympathiques moutons paître dans des prés d’un vert éclatant et immaculé. En fait, sans tomber dans le complotisme, nous sommes en mesure de révéler qu’on ne nous dit pas la vérité. En réalité le mouton, animal ô combien sympathique par ailleurs, ne fait pas que manger dans les pâturages. Aussi cette campagne si verte est maculée de petites boules noires (et de touffes de laine aussi) lui donnant à hauteur d’homme l’aspect d’une mosaïque. Qu’on se rassure : si le tableau est spectaculaire et inattendu tout cela est inodore, pittoresque, et finalement très sympathique.

Pour son deuxième raid urbain, Gump a Inverness a longé la Ness en méditant sur la belle devise de la ville (de mémoire) :  » Ici nous sommes à la fin de toutes les fins mais au début de tous les commencements ».

Publicités

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans voyages, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour North coast 500 : émerveillement, rivalité et révélation

  1. ricciarelli dit :

    Une pratique que je pratique pour me souvenir des endroits que je visite ; Je m’envoie une carte postale du lieu que je visite et que j’archive dans un album de mes voyages. Le cachet de la poste (ou autre) faisant foi, j’authentifie ainsi mon voyage et je me souviens ainsi de sa date. A pratiquer sans modération. :

  2. Pat Foresti dit :

    Beautiful kilt rock viewpoint! Georgeous scottish Highlands and far away magic Skye island … Enjoy!!

  3. Gérard Corboli dit :

    Vous avez l’air de vous cailler mais le paysage en vaut le coup… goot trip

  4. Richard Martinez dit :

    Super joli.

  5. Anik Angelozzi Kaigl dit :

    Je rêve de fraicheur et de pluie
    J’espère qu’on va trouver ça à Oslo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s