La nuit définitivement retenue…

charles-aznavourAu mois de juin à la fin de ma pièce Fragments de Nice, Sabine Venaruzzo chantait une version très personnelle, à la fois douce et rythmée, de Retiens la nuit. Comme le spectacle s’achevait sur la chanson, longtemps après, la mélodie et l’interprétation de Sabine continuaient à courir dans la tête des spectateurs.

Depuis hier, avec mélancolie, je me dis que la nuit est définitivement retenue et forcément ça rend un peu triste.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans littérature-théâtre, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s