Vœux 2019 : mon vœu municipal

voeux 2019 - 1

« Comme prévu, le dernier vœu sera local. C’est celui qui – avec le groupe « Radical et Divers Gauche » du Conseil municipal – nous mobilisera le plus car là, nous sommes en position d’acteurs. Avec vous, d’ailleurs. Non les prochaines élections municipales ne doivent pas se résumer à Nice à un affrontement entre Christian Estrosi et Éric Ciotti. Il faut s’organiser durant toute l’année 2019 pour qu’il n’en soit pas ainsi. Comme de nombreux Niçois, nous ne voulons ni de l’un, ni de l’autre. La démocratie ne doit pas être confisquée par deux barons LR. Que les choses soient claires, on ne nous refera pas le coup des Régionales sur la base d’un Front républicain light du type gentil Estrosi contre méchant Ciotti.

C’est la raison pour laquelle nous avons décidé avec Dominique de prendre nos distances avec le Mouvement Radical. En effet, si la réunification de la famille radicale était une bonne idée, la quasi absorption du PRG par le Parti Valoisien a changé la donne initiale. Ici, dans les Alpes-Maritimes, les instances nationales et les Valoisiens locaux proches de Ruddy Salles nous dirigeaient vers un soutien plein et entier à Christian Estrosi. Cela, nous ne pouvons pas l’accepter, ce serait nous renier. C’est pour cette raison que nous poursuivrons l’aventure radicale au niveau national avec les radicaux de Gauche reconstitués et, au niveau local, en œuvrant pour la promotion du Ni Estrosi Ni Ciotti.

En effet, un espace politique existe à Nice entre les deux. Mieux même, cet espace n’a pas de limites dans un contexte où les dynamiques électorales peuvent être fulgurantes. Cela dit, les forces politiques et les personnalités de type société civile sont nombreuses sur ce segment. Divisées, elles disparaîtront, rassemblées, elles peuvent conduire au réveil de cette belle endormie qu’est la ville de Nice.

Il y a de la place pour un beau projet d’une ville socialement équilibrée où le centre et les périphéries seraient réconciliées, où une vraie politique de développement durable doublée d’un grand projet culturel aurait enfin droit de cité. Une ville où l’on respire, où l’on circule, où l’on se loge et où l’on rêve…

Tout au long de l’année 2019, je ne ménagerai pas mes efforts pour parvenir à ce résultat. Sans a priori, sans idées préconçues, sans revendications particulières. Car si nous voulons réussir, il faudra mettre les égos d’armée mexicaine de côté.

Pour cela, il n’est pas trop tard, mais il n’est pas trop tôt. C’est le bon moment. Comme le disait un sage : « ceux qui avancent sont ceux qui font des pas en avant ». Eh bien, avec Dominique, avec l’équipe militante (le Bureau des Légendes), avec vous, nous allons en faire des pas en avant. Et même beaucoup.

Ainsi dans un an, ici même, pour les vœux de 2020, quelques mois avant les Municipales, nous pourrons constater que nous avons avancé.
Et pas qu’un peu.
Ensemble. »

nice-matin 11:01:2019

Nice Matin 11/01/2019

Publicités

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Vœux 2019 : mon vœu municipal

  1. Emmanuel dit :

    Je suis avec toi, on continue le combat. 2019 année du neuf en politique à Nice !

  2. Martine Nguyen dit :

    C’est très intéressant ce combat ! Bravo pour ton opiniâtreté et pas seulement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s