Sauvetage de la Gare du Sud : énième mise au point !

Pour avoir expliqué tant de fois l’histoire (belle) du sauvetage de la Gare du Sud, je pensais avoir clos le chapitre. Mais l’inauguration de la Grande Halle a été l’occasion pour Christian Estrosi de ressortir sa panoplie de super-héros défenseur de la vieille dame de la Libé. Des propos suffisamment éloignés de la vérité historique pour me valoir nombre de sollicitations afin que j’intervienne à nouveau.

Ce qu’il faut savoir, c’est que la Gare du Sud a été menacée deux fois. La première fois dans les années 95-97 sous la municipalité Barety qui voulait construire un grand centre commercial. Là effectivement Christian Estrosi aurait alerté in extremis le ministre de la culture Jacques Toubon pour stopper les bulldozers, c’est ce qu’il dit depuis des années et je n’ai pas de raisons de ne pas le croire.

La deuxième attaque fut d’une autre ampleur : Jacques Peyrat avait fait voter  la démolition de la Gare du Sud pour construire sa nouvelle mairie. Nous sommes en 2001 et je suis conseiller général du canton. En catastrophe, je saisis la ministre de la culture de Lionel Jospin, Catherine Tasca, et je réussis à nouer une relation privilégiée avec la directrice du patrimoine du ministère qui, par chance, est une niçoise amoureuse de la Gare du Sud. Mission m’est donnée de construire un rapport de force local, ce que je fis avec mon staff de conseiller général, les 14 élus de Nice Plurielle dont j’étais le président en mairie, les associations de quartier et… les Niçois massivement attachés à ce symbole de leur ville. À l’époque, pas un mot de Christian Estrosi probablement lié par la discipline de parti.

Fort de tous ces soutiens, je rencontre à nouveau Catherine Tasca et en novembre c’est officiel, la façade est classée. Je me souviens encore comme si c’était hier de ce coup de téléphone du ministère… à New York où j’étais en déplacement.

Mais pour nous, ce n’était pas suffisant, nous voulions le classement de l’ensemble du bâtiment. Le maire essayant divers artifices comme le déplacement géographique de la façade la bataille dura trois ans avec de très nombreux rebondissements. Pendant cette période le silence de Christian Estrosi fut assourdissant. Et en 2004, c’est sous Chirac que le ministère de Donnedieu de Vabre m’annonce directement la nouvelle : la Gare du Sud sera entièrement classée. Information que, pour la petite histoire, on me donnera deux heures avant le maire, moi l’élu d’opposition locale et nationale.

Donc, sans forfanterie mais avec le sentiment du devoir accompli, nous pouvons affirmer que sans notre action et cette mobilisation, Christian Estrosi n’aurait rien inauguré ce samedi.

La réalisation actuelle est-elle à la hauteur de nos espérances ? En tout cas pas au niveau de l’ambitieux projet culturel, patrimonial et environnemental que nous avions proposé à l’époque avec l’aide du jeune architecte Basso et de… Jeanne Augier, la directrice du Négresco. Mais dans la vie il ne faut pas vivre de regrets, alors bonne chance à la Grande Halle version Christian Estrosi !

Publicités

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans politique locale, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Sauvetage de la Gare du Sud : énième mise au point !

  1. Odile Menozzi dit :

    Enfin , la vraie version !
    Nul n était dupe du contenu du discours trop élogieux et narcissique formulé ici et là …! ( Élections oblige ) Tu as raison de rappeler que d autres personnes se sont investies
    dans cette ville et continueront de le faire 😉

  2. Domie Domilou dit :

    C’est une belle histoire quand même, merci Patrick Mottard

  3. Sabine Venaruzzo dit :

    Merci pour ce témoignage historique ! Il est bon sec rafraichir les mémoires ! Un jour je te ferai passer mon poème-carmagnole « torticolis politique » 😜

  4. Emmanuel dit :

    Rendons à César…

  5. Robert Chemla dit :

    Fidèle à tes valeurs,.. une belle histoire, une bonne mémoire, sur les rails de ses engagements, jamais le Mottard ne s’égare, toujours gardera la ligne, surtout non loin du train des pignes. Baci.

  6. Jacqueline Devier dit :

    Bien de rappeler tout cela, bravo à toi et à Nice Plurielle de l’époque !

  7. Nicolas Delaire dit :

    Parfois quelques vérités sont bonnes à dire..

  8. Michaël SJ dit :

    Toujours remettre les points sur les i et rester précis.

  9. Eric Gautier dit :

    Une gare sauvée par Patrick Mottard…cf blog de Patrick mottard….. mais ceci précisé…une réelle opportunité pour Nice de rester une destination d’exception…

  10. Fabien Castejonr dit :

    Tu fais bien de le rappeler parce que le maire omet régulièrement d’évoquer ces actions essentielles qui ont permis de sauvegarder ce patrimoine d exception.

  11. Paula Toledo dit :

    Bravo !

  12. Jonathan Lecoq dit :

    👌👌💙💙

  13. Je voudrais préciser deux événements : un samedi matin nous avons monté avec mon ami Pierro Botticelli une opération de numérotage des pierres de la façade pour empêcher Peyran de la transporter rue Reine Jeanne.
    Le jour où est venu Donedieu de Vabres, Peyrat l’avIT fait entrer par l’arrière pour montrer son état de vétusté. Nous l’avons amené sur la place de la Libération pour qu’il voit la façade.
    Quand à Estrosi il avait publié pour sa campagne l’intention d’installer des terrains de sport et non pas des immeubles et un centre commercial.

  14. Patriclk Mottard dit :

    merci Christian pour ces précisions et souvenir ému pour Monsieur Boticelli

  15. Anthropo Céline dit :

    Je la connais bien cette histoire!😉 tout est dans ma thèse 😅

  16. Patrick Mottard dit :

    je sais Céline !

  17. Bertrand Gonthier dit :

    Bravo Patrick !!!

  18. Sonia Ioualalen dit :

    Bravo Patrick Mottard très important de le rappeler..

  19. Zineb Doulfikar dit :

    Patrick Mottard oui
    Je suis et étais témoin direct de toutes cette Saga , c’est magnifique non ? Très fière d’y avoir participée ….2001 l’année de pas mal de fierté , Apres une campagne qui nous à laissée de bon souvenir , le PS (Nous) fait 41% aux municipales Jamais égalé ni avant , encore moins maintenant !

  20. Philippe Ferrari dit :

    Bien dit, et pan dans les dents , la vérité

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s