La première homophobe de l’OGCN-Radcliffe

IMG_3819

Ce mercredi, j’ai bien sûr assisté avec Saïf et Marc Concas à Nice-Marseille dans le cadre toujours grandiose de l’Allianz Riviera.

C’est qu’il s’agissait de ne pas de rater le premier match de l’ère Ratcliffe, le richissime anglais qui vient de racheter l’OGCN : une solution qui au final me convient. Très souvent au conseil municipal de Nice j’ai défendu l’idée que, le foot étant devenu un pur spectacle assuré par des artistes-mercenaires  couteux, il fallait adosser le club à un investisseur très riche attiré par la notoriété de notre cité, une bonne façon de combler les passionnés sans pénaliser les contribuables qui n’aiment pas le foot.  Si on ajoute que le dit Ratcliffe est prêt à racheter le stade qui va ruiner les Niçois sur plusieurs décennies à cause d’un imprudent Partenariat Public-Privé, on peut se considérer comme très heureux de l’opération.

Quelques esprits chagrins ne manqueront pas de noter que l’ami Ratcliffe est un brexiteur convaincu, exilé fiscal et pollueur sur les bords. On peut leur répondre que dans le monde merveilleux du foot contemporain, il y a bien pire. Après tout il n’est pas comme certains de ses confrères un émir qui finance le terrorisme ou un oligarque à la fortune mafieuse : au royaume des aveugles les borgnes sont rois !

Mais cette soirée inaugurale a surtout été marquée par un climat d’homophobie inégalé. Il ne s’agissait pas de jurons maugréés par quelques individus mais de l’offensive concertée de plusieurs milliers de personnes appuyés par trois gigantesques banderoles revendiquant leur caractère homophobe (la presse s’obstine curieusement à ne parler que des deux banderoles exhibées avant l’interruption temporaire du match… pourtant ce troisième slogan était aussi gratiné que les autres). Du jamais vu et pourtant depuis quelques années, j’en ai vu et entendu…

Les stades de foot sont devenu des tribunes pour la haine ordinaire des racistes (plus en Italie qu’en France où l’expression de celle-ci est plus difficile car la majorité des joueurs sont africains) et de l’homophobie, sans parler de l’insulte de l’adversaire. Il y a deux semaines nous avons assisté au même endroit au France-Ecosse de rugby : à part quelques sifflets (ils font partis du folklore du sport), le public était parfaitement respectueux tout en consommant de nombreuses bières. Les rares points écossais ont même été applaudis. On ne voit pas pourquoi ce qui est possible au rugby ne le serait pas au foot. La Ligue agit enfin, les pouvoirs publics semblent se mobiliser : c’est bien mais ce sera difficile car on a trop laissé trainer les choses (je me souviens d’un OGCN-OM il y quelques années avec exhibition de vierges en carton pâte et le slogan écrit « La Bonne Mère est une s…. » sans aucune sanction).

On comprendra que dans un tel contexte la victoire de l’OM (facilitée par les supporters du Gym qui ont stoppé net la furia niçoise du début de match) est purement anecdotique.

 

 

 

 

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans sport, Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour La première homophobe de l’OGCN-Radcliffe

  1. Bernard Gaignier dit :

    La question que je me pose
    Est ce le foot qui rend abruti ou tous les abrutis vont-ils au foot.
    Attention je n’ai pas dit que tous ceux qui allaient au foot sont des abrutis. Ce serait très exagéré.

  2. Mari-Luz Nicaise dit :

    Entièrement d’accord avec toi! J’ai suivi toute l’histoire et je suis consternée par les réactions furieuses
    des supporters qui nient ou minimisent le caractère homophobe de leurs cris et banderoles…

  3. Monique Dozsa dit :

    Monique Lucie Dozsa Complètement étrangère au monde du foot, j’ai entendu deux « braves » supporters, un de chaque camp, très contents d’eux, interviewés à la suite de ces comportements minables : pour tous deux, l’argument est le même : ça a toujours existé et c’est « culturel ». Fin du débat. J’oubliais la bande son : waf waf waf … 😦

  4. Anne Majri dit :

    J’espère que ces personnes ont été identifiées, vont payer une amende corsée et n’auront plus l’autorisation d’assister à des matchs dans les stades.

  5. Eric Fardeau dit :

    Anne Majri alors il faut interdir toute une tribune..

    • Colombo dit :

      Si l’infini de notre espace n’est pas encore prouvé, la preuve scientifique que la c….. humaine est infinie viens à nouveau de nous être démontrée avec brio, même s’il est un peu incongru de parler de brio s’agissant d’esprits infiniments et désespéréments vides.

  6. Gregory Lanteri dit :

    Des décennies que ça existe, et seulement 1 réveil maintenant.

  7. Michel Hassan dit :

    Consternant… depuis toujours !…

  8. Éric Fardeau dit :

    Le rugby c’est une foule joyeuse et qui veut faire la fête… la foule de foot… c’est malheureusement une minorité de gros cons et de gros bœufs (et ce n’est pas gentil pour les bœufs). Il faut juste que la majorité de supporteurs soft et les directions de club aient le courage d’exclure les violents, les cons, les homophobes, etc… je me souviens d’un soir ou je bossai sur une aire d’autoroute de nuit et deux bus de supporteurs sont arrivés et se sont mis « sur la gueule » il n’y a pas d’autre mots… et aussi que les politiques fassent passer des lois pour interdir et incarcérer ou travaux d’intérêt public pour les supporteurs indésirables…

  9. jean-marie dit :

    Mon cher Patrick, que toi (excuse moi ce tutoiement alors qu’on ne se connait pas personnellement c’est de la nostalgie du temps ou le vous était pour l’exploiteur conservateur et que parti socialiste était notre espoir) et tes amis de ce blog me jettent des pan bagnats à la figure (ce qui fait moins mal que des pierres et à l’estomac si on les récupère pour les manger) si vous n’avez jamais prononcés les paroles dites homophobes lors des matchs de football…il aura donc suffit au mois de mars qu’une ministre des sports ex championne du monde de natation ce qui peut servir pour nager dans les eaux troubles de la politique assiste sur le tard à PSG-OM (ouf pas de niçois) pour découvrir le langage footballistique des supporters et recommande d’appliquer pour la saison 2019-2020 les arrêts de match ce qui dans un premier temps la présidente de la LFP qualifia de folklore …du même coup on a découvert que nous étions ou avons été homophobes à un moment donné de notre vie et même si je suis un garçon assez poli je l’étais au moins un soir de NICE-ST ETIENNE où le meilleur arbitre de FRANCE WURTZ nous a volé le titre où il a été le seul parmi 22000 joueurs stéphanois compris à ne pas voir la main flagrante refusant pour la deuxième fois un penalty …en ce qui concerne le rugby moi qui a été au service militaire avec des joueurs de la grande équipe du racing club de NICE l’homophobie n’était pas seulement sur le terrain mais dans les tribunes et il suffit de taper bagarres de rugby sur you tube pour voir que les matchs internationaux respectueux cache une réalité moins glorieuse et un FRANCE ECOSSE à NICE qui n’est pas une terre de rugby n’est qu’une façade …et encore heureux que je ne suis pas né à MARSEILLE ou le mot e……. remplace la ponctuation dans chaque phrase …je fais donc pénitence en écoutant 100 fois roxanne de POLICE en hommage au ministre, en lisant tous les livres de Marlène Schiappa du moins les érotiques , en écoutant ELTON JOHN et GEORGE MICHAEL en jetant tout BRASSENS dont les copains d’abord ne sont pas de Sodome et Gomorrhe et dont un titre posthume s’intitule se faire…… ainsi que BREL dont les bonbons 67 ne pourrait plus sortir ….il n’y a pas si longtemps tout le monde applaudissait les ultras niçois (dont statiquement doit inclure des homosexuels) chantant daesh on t’…..les mêmes lançant une cagnotte pour l’achat d’un attaquant niçois ,récoltant 2000€ et achetant une cinquantaine de sacs de couchage et des gels douche pour les sans-abri vous savez ceux que les biens pensants passent à côté sans les regarder quand ils n’appellent pas la police …sur ce je vais aller acheter un pan bagnat parce qu’aucun de vous ne m’en jettera et que seul le dialogue constructif permettra de faire progresser les mentalités

  10. Chris Dessay dit :

    Mouais, ça ne te ressemble guère de faire un article sur un sujet dont tu ne maîtrise apparemment pas tout les tenants et les aboutissants. Je pourrais en débattre avec toi sans problème et t’amener un autre éclairage sur ce dossier, mais je te dirais juste que si tu poses une fois par an tes fesses sur un siège en présidentiel ou en honneur pour y voir un match de haut niveau, c’est aussi grâce à nos supporters qui depuis 30 ans pousse l’équipe de notre belle ville pour qu’elle soit performante, un groupe de supporters hétéroclite où je n’ai jamais constaté ni racisme, ni homophobie en son sein. Qu’il y ait quelques bas du front c’est possible, mais pas plus qu’en politique de toute manière. Alors il ne faudrait pas que tu précipites un peu trop ton jugement en affirmant que cette tribune soit homophobe car tu ne ferais que véhiculer les propos d’une ministre ignare en foot et qui à l’indignation sélective après avoir « vendu » notre championnat au Qatar qui, on le sait, est un exemple en ce qui concerne l’homophobie. Mais l’homophobie doit être plus supportable avec des pétro-Dollars pour cette caste.
    Alors bon, mon cher Patrick, je t’invite fortement à approfondir tes connaissances en matière d’ultras afin de te faire ton avis à base de libre arbitre …
    Bon Dimanche.

  11. Dominique Dufour dit :

    Le problème est venu des groupes organisés de supporters. J’allais au Ray il y a quarante ans, tout était plus tranquille. Bien sûr quelques excités, mais rien de systématique. Pas de fouille, peu de policiers. Jouve, Huck et Erickson sur le terrain…

  12. Georges Cuffi dit :

    une magnifique époque,Dominique!

  13. gasparini Jean-Marie dit :

    Jean Marie Gasparini Cher Patrick, il est entendu que la poésie ne fait pas partie des « animations et manifestations » d’un stade de foot. Ça n’a d’ailleurs jamais été le cas.
    Je sais bien que tu as été pendant plusieurs années dans la populaire sud au Ray et c’était tout en ton honneur. Quant à mon mariage, je n’oublierai jamais ton discours et ta disponibilité. Pour tout ça un grand merci.
    Pour revenir aux tribunes (que tu connais pourtant assez bien), je suis un peu dérangé par tes écrits.
    Loin de moi l’idée de tout noyer dans le folklore mais de racisme il n’y en a pas au niveau du groupe de supporters (et il n’y en a jamais eu). Individuellement il y en a mais c’est autre chose. Il y en a aussi dans les loges… Il n’y a pas davantage d’homophobie !
    Il y a des mots, des slogans, des chants pas toujours très heureux j’en conviens mais tout ceci existe depuis très longtemps et ce « reveil » soudain de personnes au gouvernement qui ne connaissent rien à la réalité d’une tribune de supporters est particulièrement dérangeant.
    Le monde du football moderne est loin d’être parfait, nous le savons tous mais les interdictions à outrance de déplacements des ultras sont aussi un problème…
    J’ai fait partie de la délégation niçoise en 2009 à Paris pour le congrès national des supporters (époque Rama Yade, secrétaire d’État aux sports). Il etait question des fumigènes, des déplacements, des relations avec la police etc… Je peux simplement dire que le dialogue est vraiment compliqué entre les supporters et les autorités (police, Ligue etc…). Nous ne parlons pas la même langue ! (un malgache qui parle avec un péruvien pour essayer d’illustrer).
    Mon cher Patrick, la situation est bien plus complexe que ces slogans et ces mots. Je suis prêt à en débattre avec toi quand tu veux. Amicalement. JM G

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s