Mouans-Sartoux, vertige de la blanche page et politique

Pour la troisième journée du festival, la politique niçoise s’est curieusement invitée de façon groupée à mon stand avec au moins une vingtaine de visites avec à la clé des conversations liées aux municipales de… Nice (à peine deux ou trois les jours précédents). Mais comme elles étaient bienveillantes et encourageantes, le fardeau ne fut pas trop lourd à porter.

Visite aussi de Sabine Venaruzzo et de son complice Benoit Berrou (tiens, encore un ancien étudiant !) qui venaient de triompher par deux fois sur le site de Mouans-Sartoux avec leur spectacle pour enfants (mais pas que) Blanche page. Professionnelle avant tout, l’euphorie d’un spectacle réussi ne l’empêche pas de faire la promotion du suivant comme on peut le voir sur la photo ci-dessus. Et là l’auteur d‘Escales était franchement concerné.

Une fois de plus merci à Marilou Gourdon pour cette belle édition, merci aux 200 bénévoles, merci à la municipalité. Le maire ayant eu la courtoisie de venir me saluer à mon stand accompagné… du maire de Grenoble.

Je vous quitte pour commencer à écrire le premier chapitre du livre qui me permettra l’an prochain de retrouver, entre autres, ce cher Edgar Morin.

Publicités

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans culture, littérature-théâtre, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s