Cocteau-Piaf et Fernand-Christelle : ça déchire (le coeur) !

Ce samedi, nous avons assisté au très émouvant spectacle de la compagnie Hidraïssa : Cocteau et Piaf, les enfants terribles. Pour évoquer les rencontres entre ces deux monstres sacrés : un couple de comédiens que j’avais eu le plaisir d’applaudir dans un spectacle dédié à l’écrivain Nucera (on peut lire mon billet de l’époque – 4 octobre 2016 – sur ce blog La Gasiglia Family et les Diables Bleus). Un couple singulier car il s’agit – Fernand et Christelle – du père et de la fille. L’élégant et malicieux Fernand, la passionnée et un brin délurée Christelle incarnent avec un respect légèrement saupoudré d’insolence Cocteau et Piaf qui, sans être des proches, se sont souvent croisés sur la Côte d’Azur. Le face à face ou plutôt le côte à côte des personnages et des acteurs est magique, forcement magique aurait dit une autre grande dame. Mais avec eux, il y a Jil Aigret (la voix de Marion Cotillard dans le film… La môme ) une chanteuse qui fait vivre avec un talent presque troublant cet univers si particulier de l’interprète de L’hymne à l’amour, un univers où derrière le miracle de l’amour l’orage gronde très vite.

Si on ajoute l’accordéoniste Nadine Benti et les décors remarquables, on ne peut que féliciter Hidraïssa ne nous avoir enchantés (et déchirés) avec ce spectacle dont on ne sort pas tout à fait indemne même s’il nous donne beaucoup de bonheur.

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans littérature-théâtre, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Cocteau-Piaf et Fernand-Christelle : ça déchire (le coeur) !

  1. Fernand Gasiglia dit :

    Quels beaux compliments que ceux de Patrick Mottard, écrivain, auteur de 7 pièces de théâtre. Un connaisseur donc qui fera jouer sa dernière  » la caresse de Marlene ces deux fins de semaine à venir au théâtre de l’eau vive. Samedi, il était en dédicace jusqu’à plus de 18h et il a dû faire  » fissa  » pour venir nous voir avec sa femme. Merci, merci, merci!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s