Première semaine de la Caresse de Marlène : 1000 mercis ( presque)

Une première semaine bien remplie avec une générale et quatre représentations : Marlène a beaucoup caressé ! Disons le tout net : ce fut un succès artistique, public et critique et l’auteur est sur un petit nuage. Ce qui n’empêche pas la lucidité : pour parvenir à cela le texte était une condition nécéssaire mais loin d’être suffisante. D’où ces 1000 mercis… ou presque !

  • Merci d’abord à Fabienne Colson. Lisez le livre et vous comprendrez à quel point la mise en scène était difficile. Un sacré pari que Fabienne a relevé brillamment de l’avis de tous avec une mise en scène à la fois sobre et sophistiquée mais toujours au service du texte.  Connaissant son travail à partir de nos deux premières collaborations, je n’avais pas de doute sur le résultat.
  • Merci à Marie-Pierre Genovese la chorégraphe qui a su transformer le deuxième acte un peu énigmatique à la lecture en un balai onirique d’une grande élégance et lui aussi au service du texte.
  • Merci aux Gaëtan, Richard Zanca, celui de la maturité et des bilans, Christophe Compain, celui des promesses et de la page blanche. En grand professionnel (qu’il est d’ailleurs), Richard a su rendre la complexité aigre-douce de l’introspection de Gaëtan à l’heure du grand bilan. Le tout avec cette élégance qui est la marque de fabrique de cet acteur qui m’a avoué être souvent ému par le personnage. Christophe quant à lui renouvelle sa performance d’il y a quatre ans quand il avait joué le rôle dans le cadre du spectacle Baie des songes. Cette forme de candeur inquiète d’un personnage tourné vers un avenir qu’il souhaite et redoute à la fois.
  • Merci à la toujours bienveillante Sabrina Paillé. Douce et piquante,  elle a été Marlène, totalement Marlène, essentiellement Marlène… avant de passer avec classe le relais à Lucie Ratel qui sera la Marlène de la deuxième semaine.
  • Merci à Jean-Christophe Vecchi pour son double rôle de l’ami et du père.  Drôle et pathétique dans le premier acte, émouvant et noble dans le second.
  • Merci à Michel Ausseil avec qui je collaborais pour la première fois. Double rôle aussi avec un apparatchik syndical d’anthologie et un voisin tout en frustration contenue.
  • Merci à Emilie Boudet pour sa séquence brésilienne où en incarnant entre saudade et sensualité la belle et fantasque Sonia, elle danse, chante et siffle une incroyable samba de l’au-delà .
  • Merci à Valérie Lhéritier pour sa démonstration en employée des Pompes Funèbres pulpeuse et un brin désabusée.
  • Merci à Sophie Vecchi très convaincante  en soeur… Anne qui n’a rien vu venir et qui fait de sa colère l’exutoire de sa détresse.
  • Merci à Chantal Galmiche qui réussit à rendre attachante et émouvante cette mère pingre en affection et à priori si antipathique.
  • Merci à Zelie Bonge qui met sa jeune talent au service de la candeur de son personnage, l’amoureuse Nathalie.
  • Merci à François Lahaye d’avoir mis son physique à disposition d’un rôle muet qui de soir en soir est plus qu’une figuration en devenant une présence.
  • Merci à Pierre, notre régisseur du 71, qui chaque soir a dû gérer un suivi technique et musical compliqué.
  • Merci à la délégation des Enfants du Paradis avec Laure Gauffrey-Louis qui a réalisé le beau visuel « Six feet under » du spectacle.
  • Merci à la délégation d’Une petite voix m’a dit avec Eric Clément-Demange qui nous a fait de si belles photos.
  • Merci aux Amis du théâtre d’être si présents sur l’événement.
  • Merci à Laure Bruyas, la journaliste de Nice Matin, de nous avoir consacré le temps nécéssaire pour écrire une critique de grande qualité.
  • Merci à mon pote et parrain de théâtre Bernard Gaignier d’avoir été là et de suivre avec sollicitude cette aventure où je me suis « affranchi ».
  • Merci à Sofia qui a fait l’aller-retour Porto-Nice juste pour voir la pièce de son ancien prof.
  • Merci à Didier Codani pour sa fidèle et multiforme participation au succès du spectacle.
  • Merci à Fanny, Ladji, Sondes, Maria, Aziza, Manon et Johanna, mes étudiants de la première semaine et à Corinne Coco Meyer.
  • Merci à Dominique qui supporte avec patience dans la vraie vie un auteur en état de surchauffe pendant cette parenthèse enchantée.

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans littérature-théâtre, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Première semaine de la Caresse de Marlène : 1000 mercis ( presque)

  1. Emmanuel dit :

    Et surtout merci a toi !

  2. Sabrina Paillé dit :

    Le bonheur est théâtral ! Le bonheur à l’eau vive ! Merci les amis de cette merveilleuse aventure ! Merci à tous et aux Gaetan d’enfer. À tous, tous !

  3. Sandra Paillé dit :

    Un vrai vrai bonheur que cette pièce ! Une troupe d’enfer ! Un duo metteur en scène et auteur extraordinaire !

  4. Bernard Gaignier dit :

    C’est une belle réussite. Je suis sur que la deuxième semaine sera au top…
    Bravo à Fabienne pour sa mise en scène et à mes amis de la troupe de l’eau vive.
    Mais quand même… ne t’affranchis pas trop 😂😂😂

  5. Frédérique Ghauri dit :

    Formidable moment ce dimanche

  6. Paule Mazé dit :

    magnifique réussite, une mise en scène qui colle exactement au texte ! ma une fausse note , une troupe de qualité devant un public enthousiasmé . je me suis régalé d’un bout à l’autre noyée dans une salle comble !!! BRAVO ET JE DIRAIS MÊME BRAVISSIMO !!!! allez y vous ne le regretterez pas 👍

  7. Murielle Soulier dit :

    Une mise en scène délicate pour un sujet pas banal, j’ai été très enthousiasmée par le représentation. Bravo à toute l’équipe!

  8. Claire Pisigo-Lloric dit :

    Excellente pièce , et une mise en scène hypnotisante dans la deuxième partie !

  9. Michelle Bottaro dit :

    Une ecriture à la fois poetique et réaliste, servie par une mise en scène originale et futée qui colle parfaitement au propos. On se laisse embarquer. Bravo à tous. 👏

  10. Sabine Venaruzzo dit :

    Il fallait « oser » et merci pour ce moment tendre drôle délicat sensible étrange

  11. Didier Codani dit :

    J’en ressors, pour… la 3e fois. L’acte I est vraiment devenu drôle. 😁 L’acte II est magique.🤩

    ·

  12. Didier Codani dit :

    Je ne sais pas si c’est « la meilleure pièce de Patrick Mottard comme je l’ai déjà lu ici ou là, car je n’ai pas vu toutes les pièces. Ce que je sais, c’est que TOUS les amis et amies que j’ai amené au Théâtre De l’Eau Vive voir « La caresse de Marlène » en sont ressortis contents. Moi y compris. 🧐 C’est tout. Ce qui n’est déjà pas si mal…
    1

  13. Isabelle Baud dit :

    Un texte magnifique, une mise en scène d’exception. Bravo !

  14. Marc Beneveniste dit :

    La pièce de très belle écriture , te ressemble énormément. J’ai été séduit par les parties où sont disséqués les rapports sociaux. C’est la raison pour laquelle j’ai beaucoup aimé la figure du père. Les passages qui précèdent , au crématorium , sont saisissants. La figure du syndicaliste et de l’ami constituent des moments rares, très bien interprétés. Sais-tu que ton texte est éminemment lacanien, au sens où les êtres humains ne font que se croiser sans se rencontrer ?

  15. Nicole Attia dit :

    Félicitations, très belle pièce ! émouvante et fine.

  16. Vimala Andee dit :

    Très belle pièce, comme toujours !!! merci pour ce beau moment

  17. Michel Hassan dit :

    Nous avons beaucoup aimé …

  18. Aziza Ben Jemia dit :

    J’ai adoré la pièce !

  19. Patricia Cesari dit :

    Tout le monde a trouvé ta ^pièce formidable très belle mise en scène et un beau regard sur la vie que nous traversons à travers les autres .

  20. Maryvonne dit :

    Mon amie et moi avons beaucoup aimé ta pièce . Nous avons dû partir très vite sans te féliciter mais le coeur y était. Le coup de coeur de Nice -Matin a peut être contribué au succès mais c’est mérité

  21. Sarah Essaoui dit :

    Nous avons passé un très agréable moment, auteur est très talentueux

  22. Fabienne Riganelli dit :

    C’était superbe, troublant.

  23. Simon Eine dit :

    Bravo! Très beau travail de la troupe de Fabienne Colson!

  24. Slah Jeribi dit :

    Très belle pièce de théâtre de Patrick Motard, je vous conseille d’aller la voir au théâtre de l’eau vive

  25. Evelyne Toboul dit :

    Un grand moment .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s