Mars aux Musées, Poët-Poët : la culture résiste à Nice

 

Mars aux musées - 1

Charlotte Lafaye et Jean-Yves Yao

 

Dans l’infernal capharnaüm social imposé par le coronavirus, il est deux équipes courageuses, une sorte de double village d’Asterix, qui viennent de lancer – contre vents et marées – leurs événements tous deux programmés sur deux semaines.

MARS AUX MUSÉES

J’étais hier soir dans le cadre féérique du Palais Lascaris dirigé avec passion et compétence par Sylvie Lecat pour le lancement très réussi et en présence d’un public nombreux (mais moins de 1000 !) de la 19e édition de Mars aux Musées, la seule vraie manifestation de médiation culturelle transversale à Nice (et peut-être en France). Un Mars aux Musées co-organisé par les étudiants du Master EMIC où j’ai eu le plaisir d’enseigner et la direction de la culture de la ville de Nice. La quinzaine a été lancée officiellement par le président étudiant  Jean-Yves Yao (qui avec sa vice-présidente Charlotte Lafaye ont tous deux été mes étudiants en politiques culturelles) et André Santelli le directeur de la culture lui-même. Le tout avec la bénédiction du Président de l’Université.

Cette année, le thème est  8 femmes : 8 musées avec, pour cette première soirée, un hommage à Barbara Stozzi, une chanteuse lyrique du 17e siècle. Comme d’habitude à MAM ce fut avec du chant, de la danse,  de la musique et même un karaoké et un enquête policière façon Cluedo, une médiation ludique et décontractée dans un cadre magique (le syndrome de Belphegor !). Qu’il me soit permis de citer la chanteuse Alienor De Georges et sa harpe électronique : elle a d’ailleurs fait un tabac.

JOURNÉES POËT-POËT 

Il s’agit là de la 14e édition du festival de poésie organisé à Nice par la compagnie Une petite voix m’a dit où je compte de nombreux amis. Un festival qui, édition après édition, se rapproche de ceux de Sète ou Séville, les références en la matière.

Et « idéalement » le thème de cette année est le courage, ce dont ne manque pas la petite équipe du Poëtburo pour essayer d’instiller de la poésie dans notre monde de brutes. Les poètes vedettes sont cette année Tarik Hamdan et Pierre Guery, de belles rencotres. Autre grand moment : la performance de poésie tout public « A quoi ça sert ? » par la directrice artistique de la compagnie organisatrice Sabine Venaruzzo sur le parvis de la bibliothèque Nucera, samedi 14 à 14 h. Il sera intéressant de voir cette habituée des grands festivals de poésie s’exprimer dans le cadre de son Poët-Poët : en quatorze ans, c’est même une sorte de première.

Personnellement, j’attends avec impatience la soirée à la cinémathèque avec la projection de It must be heaven du délicieux réalisateur Elia Suleiman. C’est en effet un des rares films de j’avais manqués à Cannes l’an dernier, lors de sa projection en compétition.

Un brin déjantés dans leur traque de la poésie partout, les organisateurs nous proposent également de passer chez le coiffeur ou de faire une sieste dans un trois étoiles… mais chut, il paraît que ce sont des surprises !

Petit message personnel à mon amie, la danseuse Marie-Pierre Genovese qui a chorégraphié le deuxième acte de ma dernière pièce La caresse de Marlène : bravo pour ta double programmation ! En effet ses fans vont pouvoir l’applaudir le lundi 16 à l’Entre-Pont dans le cadre de Poët-Poët et le vendredi 20 au MAMAC dans le cadre de Mars aux Musées.

Il est important de rendre hommage à ces deux équipes qui auront peut-être à subir les conséquences de l’épidémie sur leurs programmations mais qui, par leur passion et leur pugnacité, nous font la démonstration que la culture est un acte de résistance humaniste aux vents mauvais du Monde.

 

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans culture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Mars aux Musées, Poët-Poët : la culture résiste à Nice

  1. jeanpierrefouchy dit :

    Merci Patrick. Il faut continuer à voir les spectacles et les expositions. O gué !!!

  2. alexandre Ricciarelli dit :

    Attention ; POET-POET, phonétiquement, c’est très MarseilleGaudin !! Un peu d’humour…

  3. Marie-Pierre Genovese dit :

    Toujours debout …nous continuerons pour l’espoir en la vie tout simplement.
    MERCI pour ces mots qui me vont droit au coeur.
    Courage à tous les artistes dont je respecte la volonté, la résistance à toutes épreuves et leur engagement quoi qu’il en soit pour faire vivre de belles émotions uniques.

  4. Jean-Yves Yao dit :

    Merci à M Patrick Mottard, passionné de culture, pour ce bel article sur la soirée d’inauguration de #Mars_aux_Musées_2020.
    ce fût un privilège d’avoir été enseigné par la personne hautement qualifié que vous êtes sur #La_Politique_Culturelle.
    Grand Merci !

  5. Sylvie Tumorticchi dit :

    Formidable la culture en mode résistance, joie et émotion ! Cela fait un bien fou !

  6. Eric Clement-Demange dit :

    Merci Patrick !!!

  7. Sabine Venaruzzo dit :

    Et merci pour ton soutien valable hors circonstances actuelles !

  8. Elodie Avati dit :

    Super !

  9. Angi Ilie dit :

    Ce n’est pas un acte de courage, cela s’appelle être irresponsable et mettre des vies en danger. Pendant 2 semaines chacun peut et devrait rester confiné chez soi, c’est le meilleur acte de résistance. Ce n’est pas la culture qui va nous sauver cette fois-ci, il faut savoir connaître ses ennemis et ses héros. Cette fois-ci, inciter les gens à se réunir pour participer à des activités culturelles, c’est, je le répète, un acte irresponsable. Restez chez vous et lisez un bouquin !

    • Le Mouton Enragé dit :

      Entièrement d’accord. Même si ce n’est pas pour nous, essayons au moins de faire tout ce que nous pouvons pour ne pas répandre cette m**** sur les plus fragiles. Si le calvaire de l’Italie ne nous suffit pas pour comprendre ce qui nous pend au nez, c’est à désespérer.
      Ce qui n’engage bien sûr en rien la qualité intrinsèque des manifestations et artistes évoqués. C’est simplement tout sauf le moment.

  10. Amal Boutiba dit :

    Le retour des articles de monsieur Patrick Mottard Hâte de découvrir ce que nos camarades ont réalisé, cette année

  11. Nathalie Sanchis dit :

    Mon cher prof’,
    « Mars au Musées », que de bons souvenirs il y a quelques années !!

  12. Françoise Nahon dit :

    Et le Festival Femmes en Scènes aussi peut être depuis 8 jours nous accueillons nous communiquons nous nous battons!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s