Mes 50 séries préférées : de 50 à 46

C’est parti à raison de 5 séries chaque samedi. Aujourd’hui quatre séries américaines et la première (mini) série française.

50 – DALLAS (David Jacobs – CBS – 1978 à 1991 – 14 Saisons – 357 épisodes de 45 mn) USA

Dallas raconte la vie prédatrice et finalement malheureuse de la richissime famille Ewing, exploitants pétroliers et éleveurs de bétail, vivant dans un luxueux ranch (Southfork Ranch), au Texas, non loin de Dallas. Environ une demi-heure, je peux en témoigner pour avoir fait le trajet en voiture il y a quelques années. De passage à Dallas, nous n’avions pas résisté à la curiosité d’aller in situ sur la propriété de la (fictive) famille Ewing, en fait le lieu de tournage notamment du fameux générique (Dallas, ton univers impitoya-a-a-able !).

Avec ses célèbres et parfois too much cliffhangers en fin d’épisodes ou de saisons, Dallas est un monument de la culture populaire mondiale tout en étant très américain. Les personnages sont durablement inscrits dans nos mémoires : l’infâme John Ross II Ewing dit J.R. avec son Stetson (on surnomme Jean-Raymond, mon petit neveu, J.R, mais lui c’est un gentil !), l’imbibée ex bimbo Sue Ellen, les rivaux faux jetons de la famille Barnes, Bobby l’idéaliste un peu niais… etc. etc.)

Bien sû,r tout cela a un peu vieilli mais ce monument mérite bien sa place dans un top 50 surtout si on considère la dimension critique de cette longue saga sur sur l’American way of Life.

49 – 24 HEURES CHRONO (Joël Surnow et Robert Cochran – FOX – 2001 à 2010 – 9 saisons – 204 épisodes de 43 mn) USA

Cette série est avant tout un concept brillant qui se décline autour de l’unité de temps : chaque saison se compose de 24 épisodes censés correspondre à 24 heures. Les faits se déroulent donc en temps réel ou presque (il faut ruser avec le temps imparti… à la publicité). L’agent spécial Jack Bauer a donc chaque saison seulement 24 heures pour sauver son Président, l’Amérique où le Monde. La virtuosité du montage, les écrans divisés, les effets spéciaux rendent la série particulièrement haletante (surtout les trois premières saisons). Mais l’ami Jack (Kiefer Sutherland, je ne suis pas fan) n’est pas très regardant sur les méthodes qu’il emploie, ce qui ne manque pas de susciter un malaise chez le spectateur de cette série de la très conservatrice Fox. Ce malaise, je l’avais exprimé dans un billet sur ce blog le 7 février 2007 en posant la question « Jack Bauer est il un salopard ? » À l’époque j’avais répondu. Votre avis ?

48 – OLIVE KITTERIDGE (Lisa Cholodenko – HBO – 2014 – minisérie – 4 épisodes de 59 mn) USA

Il s’agit de la première des 5 mini-séries qui vont figurer dans ce top 50. On ne peut passer sous silence cette forme nouvelle d’aborder le genre car même si on n’est plus dans les standards de la série (et je le regrette), il y a des pépites qu’on ne peut pas ignorer. Olive Kitteridge en fait partie. Olive est une femme misanthrope, limite sociopathe. Elle vit dans une petite ville côtière du Maine avec son mari Henry, un homme gentil et aimant qu’elle rudoie constamment et son fils Christopher visiblement en manque d’amour maternel. On suit ainsi 25 ans de la vie de la famille.

Très simple, cette chronique familiale tiré du roman éponyme d’Elisabeth Strout est centrée sur le personnage très littéraire d’Olive magistralement interprétée par Frances McDormand que je considère comme une des plus grandes actrices de sa génération. Cette Olive avec sa mine butée, ses petites vengeance, ses fêlures, son sans-gène et finalement son grand coeur, on ne l’oubliera pas de si tôt.

47 – WEEDS (Jenji Kohan – SHOWTIME – 2005 à 2012 – 8 saisons – 102 épisodes de 30 mn) USA

Nancy Botwin est une jeune veuve mère de deux enfants qui vit dans une banlieue bourgeoise californienne très conformiste et qui, pour surmonter ses difficultés financières, va se mettre à vendre du cannabis.

Cette série très politiquement incorrecte (les grandes  chaînes françaises ont refusé de la diffuser et j’ai vu la série grâce aux coffrets FNAC) est tout simplement jubilatoire grâce en grande partie à l’interprétation pétillante de Mary-Louise Parker. La peinture au vitriol des banlieues à lotissement (qu’on retrouve à la même époque dans Desperate housewives) est symbolisée par un générique d’anthologie. Quant aux démêlés de Nancy avec les gangs de narcos, il n’est pas inintéressant de les comparer avec ceux du héros de Breaking Bad, la version hard de Weeds diffusé après les premières saisons de Weeds.

46 – P’TIT  QUINQUIN (Bruno Dumont – ARTE – 2014 – minisérie – 4 épisodes de 50 mn) France

Deuxième de cinq mini-séries de ce top 50 et première réalisation d’un cinéaste confirmé et plusieurs fois récompensé à Cannes, Bruno Dumont. Un serial killer accumule les meurtres dans un petit bourg agricole du nord de la France situé au bord de la mer. Van der Weyden et Carpentier, deux policiers pas très doués, sont chargés de l’enquête qu’ils conduisent sous le regard goguenard d’une bande d’ados guidée par le P’tit Quiquin.

Cette escapade drôlatique sur la côte d’Opale ne peut entrer dans aucune catégorie : c’est un peu comme si True Détective était revisité à la fois par Tati et les Deschiens. On a un mélange d’esthétique BD (soulignée par le générique), de burlesque, de mystique (Dumont est le réalisateur de La vie de Jesus ne l’oublions pas !) et de satire sociale au scalpel. Il installe dans notre logiciel cinéphilique un nouveau genre : le polar poilant ch’ti (la langue utilisée par les personnages). Les acteurs – inconnus – sont incroyables (mention spéciale pour Bernard Pruvost, ses bégaiements, ses tics et aphorismes niais). Cela dit, les gens du Nord n’ont pas ici dans le coeur le soleil qu’ils n’ont pas dehors. Mais c’est ça aussi la Dumont touch : une aversion pour le politiquement correct !

 

 

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans séries TV, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Mes 50 séries préférées : de 50 à 46

  1. Lisa Valente dit :

    Dallas raconte la vie prédatrice et finalement malheureuse de la richissime famille Ewing:ouj quelle série !

  2. Odile Menozzi dit :

    24 h Chrono m’a rendu Addict , je passais des nuits à regarder 6ou épisodes !

  3. Bernard Gaignier dit :

    J’en ai vu aucun des 5 par contre j’ai vu tous les gendarmes

  4. Catherine Lauverjon dit :

    Dallas oui ! J’aimais particulièrement Sue Ellen …Les autres séries j’avoue ne pas les connaître

  5. Sophie Mancel dit :

    Qui n’a pas vu Dallas a raté sa vie. Non ? 😂 Avec l’infâme JR et son alcoolique d’épouse et Bobby, le gentil frère, la nièce aussi blonde que greluchète, sans oublier la chanson d’entrée, Dallasssss, ton univers impitoyableeee. 😂

  6. Pascal Vuotto dit :

    Pour 24, j’ai le même sentiment mitigé. J’adore cette série qui m’a scotché devant mon écran grâce à son rythme et ses intrigues croisées qui mêlent le pouvoir en place et la vie privée. Mais oui, Jack est un salopard. Ce qui n’enlève rien à la qualité de la série

  7. Helyette Laborelli dit :

    J espère qu’on aura droit à Starsky et Hutch. Bernard Gaignier ne me dit pas que tu connais pas ?

  8. Bernard Gaignier dit :

    Helyette la musique me dit mais c’est vrai je ne regardais pas… à l’époque

  9. Dominique Boy-Mottard dit :

    Olive Kitteridge super. Mais c’est vraiment une mini mini série (4 épisodes) et in fine ça s’apparente plus à un film qu’à une série. Surtout si on regarde tous les épisodes en continuité… ce que j’ai fait.

  10. J.R dit :

    moi jr de moltifao, je n’ai toujours pas trouver le pétrole mais j’ai des idées 🤪 merci tonton de toujours avoir une pensée pour moi vivement qu’on se revoit

  11. Frédérique Ghauri dit :

    Dallas que de souvenirs …

  12. Lisa Valente dit :

    Patrick et si avec tous les commentaires tu faisais un scénario ou histoire? Je me demande ce que ça donnerait,sourire .

  13. Patrick Mottard dit :

    Why not ?

  14. Antonin Colombo dit :

    Je n’en ai vu aucune de ces 5 series. Enfin quand je dit aucune, ça n’est pas tout à fait vrai. Il m’arrivais parfois de passer devant le téléviseur à tube cathodique pendant un épisode de Dallas. Ce qui, en général, déclanchais de vives et véhémentes protestation de la part de certains membres de ma famille.

  15. jean-marie dit :

    DALLAS au départ le héros devait être BOBBY le frère beau gosse et le plus moral … les téléspectateurs plébiscitèrent le fameux JR redoutable homme d’affaires et manipulateur sans scrupules la révolution conservatrice américaine avec REAGAN s’annonçait déjà … cette série appartient à son époque et même la suite en 2012 avec les rejetons n’aura pas le succès escompté même avec les anciens JR et BOBBY
    24H CHRONO idée géniale de faire durer les épisodes en temps réel et la série est addictive
    JACK BAUER est-il un salopard ?la réponse est oui surtout si on est dans une zone confort mais si pour sauver la vie une personne proche d’une mort horrible sous la torture la seule solution est de faire comme JACK BAUER qu’elle est la réponse ? Vous avez 2 heures
    OLIVE KITTERIDGE pas vu mais à voir Frances McDormand dans le film Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance était somptueuse et avait reçu un oscar
    WEEDS vu sur CANAL + su temps de sa splendeur à voir absolument
    p’tit QUINQUIN sur la côte d’opale ne tombez jamais en panne car même les gendarmes semblent sortis d’un casting de MOCKY et les natifs du film DELIVRANCE
    il faut le regarder comme un ovni au 3°degré et surtout ne pas le critiquer si on ne veut pas passé pour un inculte face au nouveau monsieur théâtre de la plus belle ville du monde
    une suite a été tournée Coincoin et les Z’Inhumains en 2018 où il pleut de la merde extra terrestre et ce n’est pas une blague vous pouvez vérifier sur wikipedia
    la culture pour tous et gratuite étant une idée de gauche les intégrales de WEEDS et de 24H CHRONO sont en prêts à la médiathèque
    les 4 épisodes de p’tit quinquin sont visibles sur YOUTUBE gratuitement mais avant il vaut mieux regardé DERAPAGES avec CANTONA sur ARTE replay …
    Vous n’avez plus d’excuses pour ne pas vous cultivez sans dépenser un rond

  16. valerielheritier dit :

    Apparemment tu as les DVD de celles que je n’ai pas vu…. OLIVE KITTERIDGE et P’TIT QUINQUIN ! Tu me les prêtes ? 😏😄

  17. Patrick Mottard dit :

    A notre prochaine rencontre Valérie …

  18. jean-marie dit :

    Je vois qu’il est plus facile de répondre à la question jack bauer est-il un salopard ? Qu’à la question si pour sauver la vie une personne proche d’une mort horrible sous la torture la seule solution est de faire comme JACK BAUER qu’elle serait la réponse ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s