Mes 50 séries préférées : de 37 à 35

Trois nouvelles séries : deux américaines et une tchèque, la deuxième série ABC et les deuxième et troisième HBO. Avec en prime une série hollandaise.

37 – DESPERATE HOUSEWIVES (Marc Cherry – ABC – 2007-2012 – 8 saisons – 180 épisodes de 42 mn – USA) avec en parallèle JARDINS SECRETS (Linda de Mol – Tien-RTL4 – 4 saisons- Pays-Bas)

La série met en scène le quotidien mouvementé de quatre femmes : Bree, la coincée upper class, Susan, l’immature assistée, Lynette, la pondeuse frustrée et Gabrielle, la bimbo dissimulatrice (jouée par Eva Longoria aguicheuse à souhait). Elles vivent à Wisteria Lane, une banlieue chic, stéréotype des quartiers résidentiels de la classe moyenne supérieure américaine. Mary Alice, une amie des héroïnes, se suicide dès l’épisode pilote et commente d’outre-tombe et sur un ton sentencieux les intrigues drôles ou dramatiques auxquelles sont mêlées ses anciennes voisines.

L’étude sociale et les analyses psychologique de la série sont telles que le terme Desperate housewives a été adopté par le langage commun. En fait, la série prolonge avec brio ce qui était seulement esquissé dans Weeds (le numéro 47 de la présente liste), à savoir l’insupportable condition des femmes à priori privilégiées dans ces ghettos de luxe.
À peu près à la même époque, la série hollandaise Jardins secrets reprend un scénario très proche avec trois « desperates » de Gooi, la banlieue chic d’Amsterdam : à mon avis c’est encore plus féroce et drôle que la version américaine.

36 – SUR ÉCOUTE (David Simon – HBO – 2002-2008 – 5 saisons – 60 épisodes de 58 mn – USA)

La série a pour sujet la ville de Baltimore à travers la vision de ceux qui la vivent au quotidien : policiers, politiciens, syndicalistes, enseignants, journalistes…, le fil conducteur des 5 saisons étant le trafic de drogue et son impact sur tous les secteurs de la société.
Cette série chorale quasi documentaire permet par touches successives de reconstituer la réalité de cette ville multi-ethnique, tentaculaire et souvent crépusculaire. Pour avoir passé il y a bien des années une soirée étrange à Baltimore, j’ai eu l’impression que la série, après coup, me délivrait les secrets, à peine humés à l’époque, de cette étrange cité.

A noter que Sur écoute est souvent cité en première position dans les classements de spécialistes, ce ne sera pas le cas ici car la perfection absolue de cette enquête dans les entrailles de la ville est quand même austère.

35 – SACRIFICE (Agnieszka Holland – HBO –2013 – Mini-série – 3 épisodes de 80 mn – République Tchèque)

Il s’agit de la cinquième et dernière mini-série de ce top 50. Réalisée par Agnieszka Holland, l’assistante de Wajda, il s’agit (après Bruno Dumont) de la deuxième œuvre d’un cinéaste reconnu dans ce classement.

Sacrifice raconte les efforts d’un groupe de démocrates, juristes et militants, pour que le geste de Jan Palach, l’étudiant qui s’est immolé par le feu en 1969 pour protester contre l’occupation soviétique, ne soit pas récupéré ou discrédité par le pouvoir communiste.

Il faut à tout prix voir cette série qui montre à quel point le communisme «globalement positif» des dernières années était toujours «globalement stalinien». La réalisation sobre mais fiévreuse et l’interprétation très «habitée» des protagonistes en font un véritable document.

C’est en m’immergeant dans l’histoire de Jan Palach à la suite d’une visite hommage que nous lui avions rendue place Wencelas que j’ai écrit «1er Mai, place Maurice Thorez». Une uchronie où, dans Nice devenue République Soviétique, j’ai transposé l’histoire de Jan Palach. Et je dois dire que Sacrifice m’avait beaucoup aidé pour retrouver l’atmosphère de l’époque.

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans séries TV, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Mes 50 séries préférées : de 37 à 35

  1. jean-marie dit :

    DESPERATE HOUSEWIVES il sera plus haut dans mon top 50 … les 2 premières saisons sont à la médiathèque
    SUR ÉCOUTE acclamée par la critique elle le sera moins par le public et passa quasi inaperçu en FRANCE finissant sur FRANCE O disponible à la médiathèque
    SACRIFICE pas vu mais oh surprise elle est encore à la médiathèque sur le titre Sacrifice = Burning bush comme le livre de patrick 1er mai, place Maurice Thorez…. faire coup double sera t-il un sacrifice ?

  2. Bernard Gaignier dit :

    Alors comment vous dire….vous croyez que je vais vous parler de la série des gendarmes… évidemment que oui . Mais pas que car cette fois ci j’en ai vu une des 3.
    J’ai vu desesperate house Wifes.
    Que dire de plus de cette série qu’en a dit Patrick….
    Petite anecdote…. un soir très lointain ou j’avais bénéficié d’une invitation pour aller au festival de Cannes alors que je montais les marches j’ai vu les photographes s’agiter. Je ne savais pas que j’étais si connu me suis je dis. En fait il y avait les héroïnes du feuilleton qui montaient derrière moi
    Mais évidemment ça ne vaut pas l’histoire des deseperates plagistes pourchassés par les gendarmes..

  3. Michelle Bottaro dit :

    Au risque de paraître pour une extra terrestre, je ne connais aucune de ces 2 séries. Le peu que j’ai entr’aperçu des fameuses Housewifes ne m’a pas emballée. ..j’attends la suite des séries en espérant qu’il y en ai au moins une parmi les rares que j’ai suivies 😕

  4. Amy BL dit :

    Intemporel et indémodable Desperate Housewives série culte ..ça dit tout… et ça détend… j’adore !

  5. Catherine Lauverjon dit :

    Comment dire. . .heu.. Je n’en ai vu aucune des trois, je ne suis que très rarement attirée par les séries, il y en a beaucoup et il y en a de plus en plus !

  6. Michèle Quadri dit :

    Une très belle série que peut-être peu on vu sur Arte Berlin 59 une saga sur une famille berlinoise après la guerre et le nazisme l’action se passe dans une salle de danse volée aux juifs deux générations qui s’affrontent un vrai plaisir à voir et revoir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s