Après la nuit américaine, on attend

Comme tous les quatre ans, nuit blanche de rigueur pour suivre les élections américaines. Une pratique riche en émotions avec parfois de suaves atterrissages au petit matin (Clinton deux fois, Obama deux fois dont une soirée organisée par nos soins à la Galerie Depardieu…) ou d’abominables gueules de bois (Bush deux fois et .. Trump le cauchemar absolu).

Cette année restera dans les annales par son indécision logique mais aussi et surtout par l’intensité dramatique des enjeux et du contexte. J’avoue que j’ai passé une de mes nuits les plus perturbantes de citoyen du monde (et même de la planète !). Voir l’Etat du Droit trituré, torturé et méprisé avec autant de violence par celui qui est censé l’incarner était franchement traumatisant.Voir un personnage qui a trahi son pays, provoqué une hécatombe sanitaire, méprisé la planète et fait de la vulgarité un moyen de gouvernement réunir autant d’électeurs était un choc.

Mais après la nuit, il y a eu le matin puis l’après-midi et l’espoir de sortir de ce mauvais cauchemar. Puis une nouvelle nuit, un nouveau matin, un après-midi qui se traîne. Heure après heure, des villes que j’ai il n’y a pas si longtemps parcourues dans la complicité de l’aube en Gump (Philadelphie, Phoénix, Milwaukee, Atlanta, Vegas) ont ravivé l’espoir.

Alors avec les Américains qu’on aime on attend ! on attend ! on attend ! Mais Dieu que c’est long !

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans politique internationale, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s