Conseil métropolitain : exceptionnel, forcement exceptionnel

Conseil régional, Conseil départemental, Conseil municipal : c’est à plus de 200 séances plénières auxquelles j’ai eu l’honneur de participer comme élu. Mais comme l’aurait dit la grande Marguerite, ce Conseil métropolitain fut exceptionnel, forcement exceptionnel. En effet, il s’est tenu en visioconférence. Pour la première et la dernière fois, j’espère. La démocratie a besoin d’espace, de spontanéité, d’aléatoire… En visio, elle est confinée, réglementée, aseptisée…

Mais ces conditions exceptionnelles ne doivent pas occulter l’extrême importance des décisions qui ont été prises sur le fond. Des décisions quelque peu occultées dans la presse par la polémique autour du rapport de la CRC.

Pour ma part, je retiens deux axes forts qui, eux, vont impacter sur le terrain et pour de longs mois la vie quotidienne des habitants de la Métropole.

Tout d’abord la mise en application concrète du milliard d’aides voté par le conseil en octobre pour soutenir les vallées victimes de la tempête Alex. Et pour améliorer celles-ci, la création d’une régie dotée d’un budget annexe et de l’autonomie financière. Un moyen pour aller plus vite tout en étant plus réactif.

Ensuite, les très attendues mesures financières en faveur du commerce et de l’artisanat, du tourisme et de la culture pour faire face à la deuxième vague de la pandémie de Covid 19. En effet, si la CULTURE ne fait pas partie des compétences métropolitaines, elle va être éligible à certaines aides. Partisan, à terme au moins, d’une mutualisation des politiques culturelles de la Métropole, je suis évidement très heureux de cette délibération 5.2 du présent conseil.

Ces aides permettront par exemple aux petites institutions culturelles d’être éligibles à une aide à la digitalisation, mais aussi, avec la réactivation du dispositif, à l’aide aux loyers professionnels et à l’exonération des loyers des locaux appartenant à la Métropole.

Tout cela en attendant les dispositions importantes qui seront prises par le Conseil municipal de Nice dans une quinzaine de jours.

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article a été publié dans Métropole NCA, politique locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s