Elections allemandes : une démocratie apaisée

En voyage cet été au nord de l’Allemagne nous nous sommes retrouvés un peu par inadvertance au coeur de la campagne électorale (cf. photos ci-dessus et ci-dessous). Aussi c’est avec beaucoup d’intérêt que nous avons analysé les résultats du scrutin d’hier. Pour globalement constater que la démocratie allemande est majeure et apaisée et que nous serions bien inspirés de suivre l’exemple de nos voisins pour sortir de ce tohu bohu qui fait office de débat national chez nous.

Premier enseignement : la faiblesse et le déclin des extrêmes

L’extrème Droite (AfP) est à 10,3 % contre 12,6 en 2017. Nous sommes loin des 30% Zemmour-Le Pen que nous promettent les sondages.

L’extrème Gauche (DIE LINKE) avec 4,9% contre 9,2% en 2017 ne sera même pas représentée car en deçà des 5%. Nous sommes loin des 19% de Mélenchon aux dernières présidentielles.

Deuxième enseignement : quatre partis représentant les grandes tendances de l’opinion allemande sous une forme modérée.

Le SPD social-démocrate avec 25,7%, la CDU-CSU conservateur avec 24,1%, les Verts responsables (GRÜNE) avec 14,8%, les libéraux… libéraux (AFD) avec 10,3%, soit au total 76,1% contre 73 % en 2017.

Troisième enseignement : chacun est prêt à gouverner avec l’autre

En Allemagne, la culture de la négociation et du compromis peut accoucher de toutes les additions possibles. Y compris d’une grande coalition entre la gauche et la droite comme cela est arrivé souvent. Les Verts pragmatiques peuvent gouverner aussi bien avec la droite que la gauche, et les libéraux sont des faiseurs de rois. Ce qui est certain, c’est que le gouvernement dirigé par Olaf Scholz ou Armin Laschet (les deux se réclamant de l’héritage d’Angela Merkel) sera d’inspiration centriste et refusera une écologie punitive. Pas si mal, non ?

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans politique internationale, politique nationale, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s