Jean-François Roubaud

Jean-François Roubaud nous a quittés en début d’après-midi dans des circonstances particulièrement dramatiques. Pendant trois décennies, conjuguant décontraction et classe, il était devenu la référence journalistique du quotidien local. Chroniqueur de la vie politique azuréenne mais aussi quand il le fallait grand reporter, son style tranchant, vif, parfois un peu ironique mais jamais blessant, nous était devenu familier. Leader dans l’âme, il avait été en pointe dans le sauvetage du journal.

Il y a deux jours, je l’ai croisé dans les couloirs de la mairie. Le soir même il m’envoyait un message pour qu’on se rencontre. Il avait certainement envie de me parler de sa nouvelle mission au sein du cabinet du maire : veiller au transfert du TNN au Palais des Expositions.

Je lui avais donné rendez-vous aujourd’hui à 17 h dans mon bureau, deux étages en dessous du sien. Je me réjouissais d’échanger avec lui sur nos trajectoires si différentes qui nous amenaient à travailler enfin ensemble. Hélas, à l’heure dite, personne dans mon bureau. Dans le couloir, une collaboratrice m’apprenait la terrible nouvelle. Quelques autres portes s’ouvrirent et l’étage entier fut enveloppé par un nuage de tristesse.

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s