Taubira, pour rééquilibrer le débat démocratique

La perspective d’une élection majeure comme la Présidentielle sous la Ve République sans présence effective de la Gauche donne l’image d’une démocratie hémiplégique.

Même s’il faut être conscient que l’engagement à gauche est désormais pluriel et renvoie à des valeurs et des conceptions organisationnelles de la société parfois opposées.

Cette restriction – elle n’est pas mince – étant faite, il y a à l’évidence pour les mois qui viennent une priorité qui devient urgence : la République a besoin pour rester elle-même d’une confrontation démocratique entre ceux qui privilégient la liberté d’entreprendre et la responsabilité individuelle et ceux qui s’engagent prioritairement pour l’égalité et la solidarité.

Si la candidature de Christiane Taubira avec laquelle j’ai partagé quelques beaux combats sous les couleurs du radicalisme de gauche comme le mariage pour tous peut créer une dynamique de rassemblement permettant à la gauche de ne pas disparaitre du débat présidentiel, je valide et au prix de quelques clarifications sur des déclarations récentes, j’adhère !

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans politique nationale, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Taubira, pour rééquilibrer le débat démocratique

  1. Emmanuel dit :

    Si il ne reste que Taubira pour sauver la gauche c’est donc bien le signe que pour l’instant la Gauche est morte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s