Nos souvenirs de Kiev, rouges et orange

Sur les bords du Dniepr

Par deux fois nous avons séjourné à Kiev, cette métropole ukrainienne si importante dans l’histoire de la culture russophone.

La première fois, l’Ukraine faisait encore partie de l’URSS même si elle avait (incongruité aujourd’hui oubliée) un siège à l’ONU. Kiev était une belle ville communiste de chez communiste – nous étions dans les années 80 – avec ses slogans de propagande et ses uniformes omniprésents. Une ville qui avait aussi, comme c’était souvent le cas dans l’Est communiste, des poches de douceur de vivre étonnantes. Ainsi cette journée… à la plage sur les bords du Dniepr en compagnie d’une sympathique famille de rencontre (voir photo ci-dessus).

La deuxième fois, en 2006, il s’agit de partager les émotions démocratiques de la révolution Orange qui depuis quelques mois voulait arrimer définitivement le pays à l’Europe. Magniques souvenirs de Maïden, l’immense place de l’Indépendance, véritable agora qui évoquait, pour nous, Sofia et sa révolution bleue quinze ans auparavant. Même si, ici, l’orange c’était substitué au bleu (voir photos ci-dessous). Les couleurs étaient différentes mais la ferveur démocratique et européenne était la même.

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans politique internationale, voyages, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s