Marlène et Gaëtan ressuscitent à l’Eau Vive

On peut dire que pour la 10e représentation de La caresse de Marlène les héros Marlène et Gaëtan n’ont pas pris une ride. Une méchante langue dirait : c’est normal, ils sont morts !

Quoiqu’il en soit, la représentation, sur la mise en scène impressionnante de Fabienne Colson, a été applaudie chaleureusement par un public composé de nombreux professionnels de la culture. Il faut dire que les « historiques » de la pièce ont été à la hauteur : Richard Zanca et Christophe Compain en Gaëtan, Sabrina Paillé en Marlène, Sophie Vecchi en Anne, Jean-Christophe Vecchi en ami et en père, Émilie Boudet en Sonia la Brésilienne, Valérie L’Héritier en employée de pompes funèbres, Michel Ausseil en syndicaliste et en voisin, Chantal Galmiche en mère. François Lahaye, émouvant dans le rôle de Malik le bosniaque, confirme sa première prestation au théâtre de la Cité. Et il faut chaudement féliciter Ingrid Coinquet qui a fait sien le rôle de Nathalie en quelques jours (faire éprouver sans « jouer » telle était sa mission remplie à la perfection).

Quant à Unchained melody introduit dans le spectacle à la Cité, elle contribue grandement à cristalliser l’émotion. Une émotion palpable de longues minutes après la fin du spectacle pendant le débriefing traditionnel avec le public.

Résumons : de bonnes raisons pour ceux qui n’ont pas encore vu la pièce de réserver les dernières places disponibles pour la séance de demain jeudi à 20 h.Et sans être devin je peux vous dire que demain aussi l’amour devrait l’emporter d’une courte tête sur la mort . Ce qui n’en doutons pas est un bonne nouvelle.

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans littérature-théâtre, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Marlène et Gaëtan ressuscitent à l’Eau Vive

  1. Joëlle Ripaldi dit :

    Superbe pièce intimiste, philosophique avec une mise en scène surréaliste
    Bravo à Patrick Mottard et sa troupe

  2. Suzanne Barcelo dit :

    Suzanne Barcelo
    A conseiller, je l’ai vu ce soir et c’est ce que j’imaginais depuis toujours…au réveil de ma mort…..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s