Les lieux communs constitutionnels des médias

Avec leur goût de l’immédiateté et du buzz et leur absence de culture historique, les médias nous distillent depuis le deuxième tour le sentiment qu’Emmanuel Macron serait dans la pire des positions pour un président de la Cinquième République. Certes la position du Président n’est pas très confortable, mais il y a eu pire, bien pire, et ça s’appelle la cohabitation.

Ainsi, de 1986 à 1988, François Mitterrand a été obligé de céder la pouvoir réel à Jacques Chirac puis, de 1993 à 1995, à Edouard Balladur. Malgré son talent, il fut tenu ainsi pendant 4 ans de passer sous les fourches caudines de ses adversaires politiques.

De 1997 à 2002, Jacques Chirac président a été obligé de jouer au roi fainéant face à Lionel Jospin premier ministre qui lui impose entre autres les 35 heures et le PACS.

Ces cohabitations – dit-on généralement – ont eu lieu avant le quinquennat et l’inversion du calendrier. Pour ma part, contrairement à cet autre lieu commun qui consistait à dire que ces deux phénomènes rendaient impossible la cohabitation, j’ai toujours pensé que c’était faux et des générations d’étudiants peuvent témoigner que je leur ai toujours dit le contraire. J’étais et je reste persuadé qu’il y avait et qu’il y a une foultitude de situations politiques qui pouvaient et peuvent permettre de cumuler quinquennat, inversion du calendrier, et cohabitation. Dimanche dernier, le coup est passé très près mais l’actuelle complexité de l’échiquier politique a sauvé Emmanuel Macron qui se trouve plus proche à l’heure actuelle de Michel Rocard 1988-1993 et de sa majorité relative que de cette cohabitation qui a effacé le leadership de deux présidents pendant 9 ans.

Macron, le président le plus affaibli de la cinquième République, et la cohabitation impossible avec le quinquennat : deux lieux communs qui nous démontrent qu’en matière de prospective politique un peu de mémoire… et de réflexion ne peut pas nuire.

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article a été publié dans Les lieux communs en politique, politique nationale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s