Federer for ever

Photo Charles Platiau, Reuters

Photo Charles Platiau, Reuters

En décembre 1999, je me souviens avoir assisté à la finale de la coupe Davis au Palais des Expositions de Nice (victoire de l’Australie sur la France 3 à 2). Quinze longues années plus tard, j’ai suivi – à la télévision cette fois – ma deuxième finale. Je ne l’ai pas fait pour soutenir l’équipe de France des exilés fiscaux (même si « Kinder » Tsonga et Monfils le fantasque sont plutôt sympas), mais l’immense Roger Federer dont j’ai déjà dit sur ce blog toute l’admiration que je lui porte comme sportif et surtout comme homme (voir « Federer : he is the champion » du 8 juillet 2012 et « Master Federer » du 27 novembre 2011).

Et bien voilà, c’est fait ! « Rodgeur », que l’on avait enterré prématurément l’an dernier (il était blessé et on lui conseillait de ne pas faire la saison de trop), a gagné un des rares trophées qui manquait encore à son palmarès.

Il entre donc définitivement dans la légende du tennis et même du sport. Il l’a fait avec le panache et l’élégance qui le caractérise : Federer for ever…

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans sport, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Federer for ever

  1. Emmanuel dit :

    Il a encore dit rdv en 2016…

  2. Sylvie Mancel dit :

    Non seulement un grand joueur Federer, mais aussi un garçon extrêmement gentil et simple.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s