LEA, amour et… mafia !

Émilie Malausséna, Lisa-Victoria Raoudy, Jessica El-Hage  et Meire Boudiaf font partie de nos plus brillantes étudiantes  de LEA L2 Droit. Dans le cadre d’un projet tuteuré que j’encadre au premier semestre et Dominique au second, elles ont organisé une très belle manifestation dont l’objectif assumé était de faire un pied-de-nez à la sinistrose ambiante. Elles ont en effet organisé au sein du collège Saint-Exupery (un beau clin d’oeil !) de Saint-Laurent-du-Var un concours de poésie sur le thème… de l’amour. Quoi de plus urgent dans ce monde de brutes ?

Les petits poètes se sont révélés si talentueux et les organisatrices si avisées que la mairie a organisé pour eux une expo pendant tout un week end dans une salle municipale. Exposition qui à son tour a eu les honneurs de la presse avec un bel article accompagné de la photo de nos quatre héroïnes de l’amour.

Voici le poème du collégien poète Léonard Barbero, lauréat de concours :

À LA RECHERCHE DE L’AMOUR

À l’apparition des premiers rayons de soleil
Je pris la route vers l’inconnu
Là où se trouvait cette femme que j’aime
Mais que je ne connais ni son nom ni son visage

J’ai traversé les points les plus hauts
Des côtes de la Ligurie, aux plaisirs infinis de Toscane
En gardant toujours les yeux rivés vers l’horizon
Mes pensées restèrent figées sur cette femme

Au sourire mystérieux et énigmatique
Aux cheveux blonds et scintillants
À la beauté incomparable
Et un jour enfin

Devant mes yeux
L’immensité d’un bleu azur
Entoura cette femme
Qui s’appelait amour

Chiara, Elena, Beatrice sont Italiennes, Karina est Roumaine. Elles étaient mes étudiantes l’an dernier en LEA L1. Cette année en L2, encadrées par mon collègue et ami Eric Gautier, elles ont réalisé elles-même un documentaire moyen-métrage « Il volta della  mafia » autour du personnage hors norme d’Ismaele La Vardera un très jeune journaliste de 24 ans, sicilien et roux (ses origines normandes revendiquées) qui dénonce la mafia.

Ismaël était présent ce vendredi dans l’amphi 69 pour expliquer que la mafia d’aujourd’hui ne rime plus avec Coppola ou Gomorra mais est devenue une puissance financière qui a  investi le coeur de l’Etat. La violence est moins présente mais l’affaiblissement de la démocratie de plus en plus fort notamment avec le parti de Silvio Berlusconi.

Merci aux étudiantes qui nous ont permis de nous faire connaitre un tel personnage truculent et courageux. Quant au documentaire il mériterait à l’évidence un passage dans les médias traditionnels. Avis aux amateurs !

 

Publicités

A propos Patrick Mottard

Enseignant à l'Université de Nice (droit public) Président de l'association Gauche Autrement Président du Parti Radical de Gauche 06 Délégué régional du Mouvement Radical/Social-Libéral
Cet article, publié dans université-recherche, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s